in

Jonathann Daval : à bien y regarder cela se voyait qu'il jouait la comédie

Nous sommes le 28 octobre 2017. Jonathann Daval se présente à la gendarmerie de Gray, en Haute-Saône, pour signaler la disparition de sa compagne, Alexia, au cours de son jogging. L’informaticien de 34 ans est manifestement rongé par l’inquiétude. L’affaire prend une tournure dramatique quand il va finalement avouer le meurtre de son épouse, trois mois après, mais affirme qu’il ne voulait pas la tuer.  Le procès de Jonathann Daval se tient devant les assises de la Haute-Saône à Vesoul, du 16 au 20 novembre 2020.

Ce procès montre les faces sombres de Jonathann Daval qui se réfugie bien souvent dans la comédie. Rappelons-le, quelques jours après la découverte du corps de sa femme, l’homme est apparu en larmes devant les caméras lors d’une marche blanche murmurant ses quelques mots : « mon épouse et moi partagions la même soif de liberté, elle était ma première supportrice, mon oxygène ». Cela ne l’empêchera pas d’avouer le féminicide, au cours d’un interrogatoire.

Durant les premiers jours du procès, Jonathann Daval a continué son show macabre. Après s’être écroulé à cause d’un malaise vagal, il a reconnu avoir voulu donner la mort à Alexia, à grosses larmes, lors de la quatrième journée de son procès. « Oui, quand on étrangle quelqu’un comme ça c’est pour donner la mort », a-t-il répondu au président de la cour, Matthieu Husson. Les experts psychiatres ont dépeint un Jonathann manipulateur, au comportement « caméléon » ; un jeune homme présentant deux visages : celui de la fragilité et de la toute-puissance. Mis en examen le 30 janvier 2018, l’époux d’Alexia, Jonathann Daval a changé de version à de multiples reprises, avant d’avouer à nouveau le crime, le 7 décembre et de compléter ses aveux le 17 juin 2019, lors de la reconstitution.

JP Junior

Contenu posté par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Un commentaire

Ajouter une réponse
  1. vous n avez rien d autre à dire
    c est nul de l analyse de bistrot
    un couple qui se déchire et qui tourne mal une grande tristesse mais hélas
    combien de comme ça à la Réunion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wedjene : L’étoile montante avec plus d’un million de vue en quelques semaines.

Boucan Canot : une homme perd la vie lors d’un accident