in

Emmanuel Macron s’est fait giflé par un citoyen lors d’un bain de foule, deux hommes interpellés

Ce mardi 8 juin, le Président de la République, Emmanuel Macron était en déplacement à Tain-l’Hermitage, dans le département de Drôme.

Au cours d’un déplacement présidentiel, Le chef de l’état a été giflé publiquement par un homme. Sur une vidéo postée sur Twitter, on aperçoit Emmanuel Macron escorté par ses gardes du corps, le Président était à pied pour saluer le public. Un homme avec un tee-shirt vert lui saisit le bras gauche et le gifle.

Le Président de la République fut très vite sécurisé par ses gardes du corps et l’individu a été maîtrisé par les forces de l’ordre puis interpellé ainsi que l’auteur de la vidéo et sont placer en garde à vue. Il avait hurlé le cri de guerre royaliste « Montjoie Saint Denis ! », ainsi que « A bas la macronie ».

Le Député européen, Younouss Omarjee a réagit suite à cet évènement « toute ma solidarité au Président de la République Emmanuel Macron » sur Twitter. L’élu dénonce les violences dont sont victimes les élus de la République. Il conclut en disant que « L’heure est grave ». Pour le Premier Ministre, Jean Castex « à travers le chef de l’état, c’est la démocratie qui est visée». Il as également ajouté que “La politique, ça ne peut en aucun cas être la violence, l’agression verbale, et encore moins l’agression physique”, a-t-il déclaré sur France info.

Plusieurs personnalités politiques ont notamment adressé leurs soutiens au Président de la République. Les insultes envers les élus se sont multipliées au cours de ses dernières années. En effet,  « les insultes, les menaces et les agressions ont explosés en 2020 » rapporte nos confrères Le point.

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elle est maman de 21 enfants à 23 ans…

Point Covid à La Réunion : légère baisse des nombres de cas