in

Prévention de la radicalisation : une journée de sensibilisation sera organisée ce mercredi 22 février

Dans le cadre de la journée de sensibilisation à la prévention de la radicalisation organisée par le CNFPT, le préfet de La Réunion, le conseil régional, le conseil départemental et l’association des maires du département de La Réunion signeront une convention de partenariat, ce mercredi 22 février 2017 à 11h45, à l’hémicycle du conseil départemental à Saint-Denis. Cette convention vise à resserrer l’animation autour de la prévention de la radicalisation et de favoriser le partage des outils de repérage des signaux de basculement dans tout le territoire.

Cette journée de sensibilisation à la prévention de la radicalisation a pour objectif :

  • d’appréhender le phénomène de radicalisation violente notamment dans sa dimension historique et géopolitique et sa portée sur le territoire de la Réunion ;
  • de comprendre le processus de radicalisation et d’emprise mentale et identifier les signaux d’alerte ;
  • de connaître la démarche mise en œuvre par l’État sur le plan national et local ;
  • de cerner l’action possible des collectivités et de leurs professionnels dans le cadre d’une stratégie partenariale à développer sur le territoire.

Cette journée mettra en application le plan d’action national qui vise à organiser une action publique en matière de prévention contre la délinquance et la radicalisation afin de prévenir un accompagnement des professionnels autour des signalements, de la prise en charge des individus radicalisés ou en risque de l’être, ainsi que de leurs familles.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Ando

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Appel aux entreprises : les élèves de Jean Perrin de Saint André cherchent des stages

Crise requin : une faillite collective ?