in

Grève des BTP : aucune des parties ne veut céder

La grève du secteur BTP entrera dans sa quatrième journée. Hier ce matin, des barrages au, Port ont entraîné des kilomètres d’embouteillage. La tension est toujours à son comble. Les syndicats réclament au patronat une augmentation de salaire de 3%. Les manifestants ont décidé de procéder à la fermeture des magasins et des boutiques œuvrant dans le secteur. Ce qui n’a pas été bien vu par les propriétaires bien évidemment. De vives tensions ont été engendrées par ces mouvements. Une dizaine d’entreprises avait reçu la visite des manifestants qui les ont obligées à baisser pavillon.

 

Du côté du patronat, on estime qu’il est impossible de satisfaire les revendications des grévistes. Bernard Siriex, Président de la FRBTP, explique « que (le patronat) ne peut répondre favorablement à la demande. Le secteur du BTP est aujourd’hui en crise, la progression du secteur n’est aujourd’hui que d’un peu plus de 1%. Nous risquons de perdre d’ici la fin de l’année 1/3 des entreprises du secteur ». Aussi bien du côté des grévistes que de celui du patronat, l’on ne veut céder du lest. Ce qui promet encore une journée mouvementée.

 

Crédit photo : Facebook

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Papangue

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Port devient-elle une nouvelle zone de non-droit ?

L’égalité réelle pour Mayotte devrait réduire le flux de Mahorais vers La Réunion