in

Fiscalité : La Réunion est-elle un paradis ?

Nombreux sont ceux et celles qui pensent que La Réunion est un genre de Paradis dans tous les sens du terme. Certes, vivre sur cette petite île au beau milieu de l’océan Indien peut présenter de nombreux avantages à ne citer que la qualité du soleil à longueur de l’année, la beauté naturelle de l’île ou encore la gentillesse des Réunionnais. Mais, au niveau fiscalité, tout comme les autres départements français d’outre-mer, dont la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe ou encore Mayotte, La Réunion est soumise au même régime fiscal que la métropole avec ses propres taxes, ses droits de succession, ses impôts sur la fortune ou encore ses impôts sur le revenu.

Toutefois, contrairement à la France métropolitaine, la Réunion bénéficie d’un abattement fiscal de 30 % sur les impôts depuis le premier janvier 2019. L’article 197 du CGI prévoit effectivement une réduction du plafond de « 30 %, dans la limite de 5 100 €, pour les contribuables domiciliés dans les départements de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Réunion ». Un abattement appliqué en faveur des contribuables domiciliés dans ces départements au 31 décembre de l’année d’imposition sur l’impôt dû au titre des revenus perçus pendant l’année entière. Par ailleurs, tous les salariés de l’île bénéficient également d’une « majoration outre-mer » comprise entre 35 et 45 %. Une meilleure façon d’inciter les gens à vivre sur l’île en encourageant la consommation des produits locaux.

Pour les PME, les entreprises soumises à ce régime peuvent aussi bénéficier d’un abattement dégressif sur le bénéfice imposable.

Défiscalisation Pinel et Girardin

En termes de défiscalisation surtout dans le domaine de l’immobilier, la Réunion bénéficie de la loi Pinel outremer et la loi Girardin. Si la première concerne les investissements locatifs et celles dans l’immobilier neuf, VEFA ou ancien réhabilité, le second touche plutôt les programmes de développements, les chantiers et les constructions de logements sociaux. La loi Pinel est plus indiquée pour la défiscalisation d’une résidence principale. En effet la réduction d’impôt avec cette loi est bien plus intéressante qu’en métropole. Tout contribuable français qui achète un logement neuf ou qui le fait construire à la Réunion peut effectivement bénéficier d’une réduction d’impôt de 23 % pour les investisseurs qui s’engagent à louer un appartement sur 6 ans, 29 % sur 9 ans et 32 % sur 12 ans.

Quant à la loi Girardin, elle permet d’éviter d’attendre 10 ans avant de profiter des avantages de la défiscalisation. Elle a effectivement été mise en place pour encourager l’investissement privé en outremer et donc à la Réunion. L’objectif étant d’inciter les épargnants à souscrire des parts de société dont l’objet est de pourvoir aux besoins des entrepreneurs ultra-marins et du logement social. Avec ce dispositif, les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt que l’on appelle « one shot » d’environ 110 à 114 % sur le montant souscrit.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando

La véritable classe consiste à ne pas se faire remarquer...

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrique de l’Ouest : deux médecins autoproclamés arrêtés pour faux traitement au Covid-19

Wejdene dévoile la véritable identité de «Anissa», la fille de son tube