in

Mouvements sociaux à Mayotte : « Nous sommes en permanence en danger ! »

Pour les ressortissants français résident dans ce département français mitoyen des Comores, les revendications pour l’égalité réelle sont vécues comme un véritable cauchemar. Gilles Martin, un résident français témoigne sur son compte Facebook de la situation qui prévaut.

 

« Nous sommes en permanence en danger, que ce soit au domicile où à tout moment nous pouvons être sauvagement agressé, ou sur la route jour et nuit les barrages sauvages organisent des rackets violents sur tout le territoire… On ne compte plus les blessés, parfois graves, les véhicules détruits, les agressions, les pièges routiers partout si dangereux et si difficiles à éviter, etc. ».

 

L’homme explique également que l’escalade de la violence a atteint des sommets. « Il fut un temps, on disait qu’il y aurait un jour un mort, ce temps est déjà révolu puisque des morts nous en avons déjà eu. La vie humaine n’a même plus aucune valeur », relaye-t-il dans un post partagé plus de 262 fois. Il exhorte l’Etat à prendre ses responsabilités : « Mais jusqu’où tout cela devra t il aboutir avant que la situation soit prise en main? Nos élus sont garants de cet héritage. L’État est garant de cet héritage… Quel honte, quelle tristesse, quel gâchis ! »

 

Crédit photo : Mayotte Hebdo

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Crise du BTP : les négociations ont échoué, la grève et les blocages continuent

IRT : Election de Stéphane Fouassin, la politique au secours du Tourisme