in

« NON au port du masque obligatoire à partir de 6 ans » : une manifestation se tiendra ce mercredi 10 février

Suite à l’annonce faite par la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau lors d’une conférence de presse du 03 février dernier avec le préfet Jacques Billant sur le port du masque obligatoire pour tous les enfants en classe de CP au CM2, des colères et des incompréhensions ont été constatées par les parents concernés. Cette décision a été prise face à la propagation du virus de la Covid-19 et l’introduction imminente des variants dans l’île.

Un port de masque obligatoire selon la rectrice et le préfet

Le port du masque est censé être obligatoire depuis lundi 08 février dernier dans chaque établissement scolaire présent sur l’île, que ce soit dans les espaces clos fermés, à l’extérieur et aux alentours des établissements scolaires. Cela fait partie des protocoles sanitaires instaurés dans l’île. Il sera toléré dans les prochains jours face au manquement d’approvisionnement en masque. La rectrice a fait une première descente lundi dernier à l’école Albert Montlivet à Sainte-Marie, rencontrant les parents accompagnant leur enfant.

Une manifestation à grande envergure

Face à cette décision, le nombre des collectifs « voix libre 974 » et « Parents 974 mobilisations » se sont explosés ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Ils se donneront rendez-vous ce mercredi 10 février devant la préfecture de Saint Denis pour se manifester contre le non port du masque pour les enfants âgés entre 6-10ans.

Une mobilisation lancée aux parents face aux risques que pourront engendrer les ports du masque comme la réduction d’apport d’oxygène qui risque de faire diminuer les capacités intellectuelles par manque d’oxygène du cerveau de l’enfant, le manque de concentration entrainant la somnolence et la fatigue. Selon ces collectifs, plusieurs seront les conséquences engendrées par cette décision, que ce soit de conséquences physiques, et même psychologiques de l’enfant car « obliger un enfant à porter un masque est un crime contre l’humanité » toujours selon ces collectifs.

Des flyers ont été distribués et la sensibilisation se cesse de se renforcer.

L’arrêté préfectoral semant un trouble

Toujours dans le but de lutter contre la maladie et les nouveaux variants de la Covid-19, le port du masque a pour objectif de protéger les enfants et la population. Néanmoins, plusieurs parents craignent sur la santé de leurs enfants suite à cette annonce sortie récemment sur le port du masque obligatoire. La plus grande confusion s’installe donc.

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RunCov : Des Scientifiques Réunionnais ont conçu un test plus rapide et aussi efficace que le RT-PCR

Seuil d’alerte dépassé : fermeture des galeries commerciaux, couvre feu à 22h dans 4 communes de La Réunion ?