in

Les élus réunionnais en faveur de la révision constitutionnelle mais boudent la déchéance de nationalité

C’est un débat qui a secoué le microcosme politique ces dernières semaines. Dans la soirée de mardi, L’Assemblée nationale a adopté le deuxième article sur le projet de loi constitutionnelle et la révision constitutionnelle.

Les dispositions prévoient d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour terrorisme. Le texte a été adopté à 23 h 20 par 162 voix pour, 148 contre et 22 abstentions.

Le vote du deuxième article  n’a apparemment pas suscité l’enthousiasme dans le clan réunionnais.  Seulement deux députés ont pris part à la session malgré l’aspect primordial de cette consultation. Monique Orphé s’est abstenue et Jean Jacques Vlody a voté Oui.

Quant à la révision constitutionnelle, les élus ont été plus en enclins à être « pour » avec 4 voix en faveur de cette révision, une contre et 2 abstentions. Ericka Bareigts (PS), Jean-Jacques Vlody (PS), Patrick Lebreton (PS) et Jean-Claude Fruteau (PS) ont voté pour, suivant la tendance du Parti Socialiste. Le petit contre-pied est venu de Monique Orphé (PS) qui s’est abstenue tout comme  Thierry Robert (MODEM). Seule Huguette Bello (DVG) a voté contre.

L’aile réunionnaise du PS a respecté les consignes en faveur d’un texte qui peut nuire de manière fondamentale à la liberté individuelle et qui remet en cause l’essence même d’un Etat : ses citoyens. La navette entre le Sénat, où les Républicains sont majoritaires et l’Assemblée Nationale risque de s’éterniser. Les analystes politiques prédisent déjà que le texte serait mort-né.

Au vu de la participation plus que modérée des élus, cette révision constitutionnelle  rencontrera des difficultés  supplémentaires pour obtenir une majorité des trois cinquièmes, pour que le texte puisse être d’entériner par le Parlement réuni en congrès.

JP Junior

Contenu posté par Rudy Payet

Mettez un peu de Payet dans votre vie ♥

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le permis de conduire : il coûte 1500 euros à La Réunion et 20 euros aux États-Unis !

Une diagonale pas si folle cette année sans le volcan