in

Expulsé de la Turquie, un djihadiste réunionnais est en garde à vue à Paris

Un djihadiste, qui a quitté La Réunion il y a de cela environ 7 années en partance pour la région irako-syrienne, a été expulsé du territoire turc. Ce dernier a ensuite été mis en garde à vue dans les bureaux de la Direction générale de la sécurité intérieure à Paris.

Connu sous le nom d’Anthony M., ce djihadiste réunionnais a dû se rendre en France dans le contexte d’un consensus franco-turc mis en place en 2014. Grâce à celui-ci, les Français faisant partie de branches islamistes appelés dans le pays ont la possibilité de retourner dans leur pays d’origine.

C’est en 2014 que ce djihadiste est parti de son logement à Saint-Denis, à La Réunion, en compagnie de sa femme, pour aller en Syrie. Son nom a déjà été évoqué pendant l’enquête concernant Nail Varatchia, un Réunionnais qui a écopé de 8 années d’emprisonnement en 2018.

Pour les enquêteurs, la mission actuelle est d’essayer de déterminer le rôle que ce djihadiste tient au sein de l’organisation terroriste. Il faut savoir que de nombreux natifs de La Réunion sont impliqués dans des affaires de terrorisme, d’où la vigilance des autorités.

Dans tous les cas, après avoir été placé en garde à vue, Anthony M. est supposé faire l’objet d’une mise en examen et d’un déferrement au parquet.

JP Junior

Contenu posté par Nanie

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Manifestation : blocage à l’aéroport de Rolland Garros ce matin du 15 Février

À partir du 25 février, les personnes de 50 à 64 ans avec comorbidités pourront se faire vacciner