in

Environ 1000 conteneurs dédouanés n’attendent qu’à être livrés à La Réunion

Cela fait plus d’une quinzaine de jours que le Grand Port Maritime est bloqué par les barrières installées par les Gilets jaunes. À cause de cette situation, La Réunion risque de souffrir d’une pénurie de produits de première nécessité.

La préfecture réunionnaise a en effet annoncé qu’une rupture de provision risque de toucher fortement La Réunion. Environ 1000 conteneurs dédouanés n’attendent qu’à être livrés. Ces derniers contiennent du blé destiné aux boulangeries, des produits frais qui ne pourraient plus l’être s’ils ne sont pas immédiatement accessibles. 

Certains des containers renferment également des médicaments et des équipements médicaux pour les établissements hospitaliers et les organismes dédiés aux personnes âgées. Le préfet lance un appel afin que les livraisons puissent être assurées. À cela s’ajoute l’inquiétude des entreprises qui constatent que la vie économique s’effondre. Bon nombre d’employés préfèrent ne pas aller au travail et les boutiques ferment leurs portes à midi, par peur des manifestants…

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un automobiliste pulvérise de l’insecticide sur les Gilets Jaunes à Saint-Gilles

Quelques mesures prises pour lutter contre la dengue à La Réunion