Connecte-toi

Insolite

Pourquoi certains Réunionnais se laissent pousser l’ongle de l’auriculaire ?

Publié

  25 931 Compteur de vues de l'article

Cette habitude intrigue et révulse parfois mais elle est encore largement répandue sous nos vertes contrées. Certains Réunionnais se laissent volontairement pousser l’ongle de l’auriculaire. Vous ne le savez peut-être pas mais c’est à l’origine une tradition chinoise liée à l’éclairage. L’ongle ainsi allongé servait à récupérer les mèches de chanvre dans les lampes à huile.

La tradition rapporte que la couche la plus riche de la société se faisait faire un faux ongle en argent, une sorte de capuchon de la phalange, en guise d’outil accessoire des lampes à huiles. L’habitude a fait que c’est devenu un bijou pour les mandarins, totalement éloigné de sa fonction d’origine. Les pauvres ont gardé le petit doigt avec un ongle long, en guise d’outil d’appoint.

Cette pratique a une origine différente pour l’Afrique. Les nomades avaient pour habitude de faire du commerce et de vendre des étoffes aux peuplades sédentaires. L’unité de mesure était « la main de Mercure » (statue de Mercure sur le port de Tyr). Les nomades avaient une toise sur laquelle ils « toisaient » leur main ouverte pour faire la « main de Mercure ». Pour ajuster la longueur, ils coupaient plus ou moins l’ongle du petit doigt. Ainsi, la tradition de l’ongle long est restée.

A La Réunion, on voit ces hommes et ces jeunes qui se laissent pousser l’ongle de l’auriculaire sans forcément connaître cet aspect historique mais juste pour le « fun ». Ou pour des raisons pratiques (loin d’être hygiéniques) dont on préfèrerait ne pas évoquer ici…

Continuer la lecture
2 commentaires

2 Comments

  1. yvori

    9 septembre 2016 à 12 h 49 min

    A notre époque cela aiderai plutôt à trier les graines de cannabis en troussant ! Lol avis aux vrai de vrai on vous vois ahah

  2. Ti Payet

    9 septembre 2016 à 18 h 32 min

    Moi honnêtement je pense que c’est plus pour se curer le nez ou les oreilles lol!!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Insolite

Un chariot « VIP » découvert à Saint-Paul

Publié

Un cliché insolite posté sur les réseaux sociaux suscite des interrogations. Dans le parking d’une grande surface de Saint-Paul, un chariot a été découvert attaché à un poteau grâce un antivol de moto. Pour quelle raison ce chariot était-il fixé de la sorte ? Nul ne sait, mais des hypothèses se posent. Il se peut que la personne veuille le garder pour des courses ultérieures. Tout le monde sait aussi qu’il y a des jours les grandes surfaces sont bondées.

Est-il possible de réserver un chariot ? En suivant cette théorie, le temps de se garer prend aussi des minutes. Ainsi, la personne a tout d’abord pris le chariot et l’a attaché en utilisant son antivol. Après avoir laissé sa voiture au bon endroit, il ne lui reste plus qu’à détacher le chariot et faire ses courses paisiblement…

Crédit photo : Chereau Prod

Continuer la lecture

Insolite

Un cambarre « Hulk » déterré à Grand Fond

Publié

Le Grand-père de Pierre a récemment déterré un cambarre blanc dont le poids avoisine les 120 kg. Certaines parties ont une longueur allant jusqu’à un mètre. L’homme avait lui-même planté le cambarre dans son jardin sur Grand Gond, dans les Hauts de Saint-Leu. Pierre est tellement heureux de cette plantation réalisée par son grand-père. Il indique que le cambarre a poussé sans engrais chimiques, mais en étant seulement arrosé.

 

Également nommé igname, le cambarre proviendrait de Madagascar, à l’époque où La Réunion commençait à être peuplée. Très peu connu, ce tubercule peut constituer un mets délicieux. Sa cuisson s’effectue à l’eau. Agrémenté de saindoux, on rajoute du sel et du poivre au tubercule. Il se mange par exemple en accompagnement d’un porc rôti. Le cambarre peut en outre se prêter à une recette sucrée, pour la préparation de boulettes ou de beignets. Il permet de concocter de la purée mauve combinée à de la pâte à choux.

Continuer la lecture

Insolite

Une patate (bien) douce découverte dans les Hauts de l’île

Publié

par

De grandes quantités de fruits et légumes tropicaux ou tempérés sont produites à La Réunion, sans mentionner le chouchou en cœur découvert au Telelave, ou encore ce jacque à un faux aire de pachyderme.  Le manioc, le taro, la patate douce, l’igname, etc. sont considérés comme des aliments de substitutions aux aliments de base que constituent le riz et le maïs.

Récemment, une belle découverte dans les Hauts de l’île de La Réunion, une patate vraiment douce aux formes équivoques.

La patate se cultive un peu partout et sa présence est régulière sur le marché de la région. C’est l’une des gourmandises préférées des Réunionnais à la fois doux et savoureux.

Riche en amidon et donne une texture légèrement farineuse suivant le monde de cuisson choisi. Avec une saveur particulière et sucrée, la patate douce, si l’on le peut de définir ainsi, est un aliment mi-légume, mi-féculent à découvrir de toute urgence.

De très nombreuses variétés se trouvent dans l’île, différentes par les caractères de leurs familles ou de leurs tubercules, mais aussi par leur productivité. Parfois la nature produit des choses merveilleuses.

Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 8 mois par Papangue • 100 671

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 1 année par Joelle M. • 97 325

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 1 année par Aurélie Phileas • 25 931

Pourquoi certains Réunionnais se laissent pousser l’ongle de l’auriculaire ?

Cette habitude intrigue et révulse parfois mais elle est encore largement répandue sous nos vertes contrées. Certains Réunionnais se laissent...

Il y a 1 année par Papangue • 117 838

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 1 année par Zoréole • 39 166

Chinois roux et Malbars blonds : les nouveaux visages du métissage ?!?

Dans certains pays, le métissage est un sujet qui fâche et qui divise parfois. Il y a un grand tabou...

Il y a 1 année par Miss Sentinelle • 235 486

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 2 années par Rudy Payet • 148 782

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 2 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Facebook

Trending