in

Attaque de Boucan : surfeurs et bodyboardeurs mis au pilori

Chercher le ou les coupables. Dans un drame, après l’indignation et la tristesse, les citoyens veulent toujours que les têtes tombent. C’est le cas après l’attaque de requin survenue le samedi 27 août dernier. Même si la mairie de Saint-Paul a expliqué dans un communiqué que « les zones sécurisées par les filets anti-requins répondent à un protocole de mise en service et de sécurité stricte accompagné d’une signalisation spécifique. (…) Samedi 27 août 2016, la décision a été prise dès le matin de ne pas ouvrir la zone et celle-ci déclarée non-opérationnelle. Les flammes rouges d’interdiction ont été hisses et les panneaux de signalisation indiquant que les filets n’étaient pas opérationnels ont été installés sur tout le linéaire de la plage.»

 

Les citoyens ne décolèrent pas aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les forums. Certains accusent directement les surfeurs et tendent à mélanger les chèvres et les choux. « On leur paye des filets à 3 millions alors que, pendant ce temps, alors qu’il aurait peut-être d’autres urgences dans les écoles par exemple. Ils ne trouvent rien de mieux à faire qu’aller prendre le maximum de risque (coucher de soleil, mer agitée et filet endommagé) le jour où les filets sont endommagés…»

 

D’autres préfèrent pointer du doigt, tout un ensemble de pratiques. « Quand comprendront-ils enfin que la vraie solution sera la préservation et la « reconstitution » des récifs coralliens ainsi que les ressources halieutiques. Le fait est qu’il y a toujours eu des attaques à la Réunion et qu’il y en aura toujours. Bref, parler dans le vide ne mène nulle part ».

 

Patrick Florès quant à lui, ne rejette pas la faute sur le jeune. « Oui, le « protocole » a été respecté, un trou, mes gars de la CISAN qui, je vous rappelle sont des gars la « kour » pour la plupart, ont fait leur job et ont passé le message ce matin : trou de 2m dans le filet (qui s’est sûrement agrandi dans la journée), drapeaux rouges ! Cela a été fait, les MNS ont passé la journée à faire de la prévention, les panneaux ont été installés, les 3 drapeaux ont été mis au rouge. Ce qui me désole encore plus, c’est qu’on n’écoute pas mes MNS qui ont déjà vécu tous les morts d’Eddy et Mathieu. Mais oui, je n’arrive pas à en vouloir à ce jeune. Dans le monde entier les filets sont en quinconce, pas en surface, pas au fond, ce qui veut dire que les requins passent et sont souvent relevés à l’intérieur de ces filets, car se sont des filets maillants, qui tuent, et il n’y a pas une attaque… et nous, dans un enclos de plus de 700m, non maillant, avec un trou de 2 m, le requin rentre et attaque dans un groupe de surfers ? (…) »

JP Junior

Contenu posté par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le paiement sans contact ne décolle pas à La Réunion

Débrider un scooter ? Ce que vous risquez…