in

Crash aérien en Polynésie française

Mardi dernier à 7h50 (heure de la Polynésie), le Joint Rescue Coordination Centre (JRCC) est informé par un témoin à terre du crash d’un avion de tourisme dans le lagon Punaauia, face à Temaruata communiqué le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain (ancien Préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement).

La JRCC est placé sous la responsabilité du Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, et basé à Arue sur l’île de Tahiti, le JRCC (Joint Rescue Coordination Centre) dirige toutes les opérations de recherche et de sauvetage aéronautiques et maritimes dans sa zone de compétence située dans le Pacifique sud et couvrant plus de 12.5 millions de km².

La tour de contrôle de Faa’a confirme peu après l’information d’un Cessna 206 subissant un problème technique avec 2 personnes à bord.

Des moyens humains aussitôt déployer 

L’hélicoptère inter-administrations DAUPHIN, la vedette de la brigade nautique côtière de la gendarmerie, la vedette de station FEPSM de Vaitupa et une équipe du SMUR du CHPF sont déployés et engagés sur le terrain de l’accident.

Le pilote et son passager s’en sort sains et saufs et étaient réfugiés sur l’aile de l’avion retourné avant le retour des secours. Les deux « naufragés » ont été hélitreuillés à 8h35 et déposés sur terre où les attendent une équipe du SMUR et les pompiers de Punaauia, pour les transférer au CHPF du Taaone où ils arrivent à 9h20.

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La liste des candidats aux législatives à La Réunion

La redoute d’une période de canicule en France