in

Emmanuel Macron veut supprimer le RSI

Le tribunal de grande instance de La Réunion a pris en référé, une décision inédite. Il avait ordonné à la caisse régionale du Régime social des indépendants (RSI) Réunion de fournir, les attestations de régularité demandées par des travailleurs indépendants. Pour beaucoup, cela signifiait la fin du monopole du TASS sur les litiges individuels. Le RSI est décrié, c’est ce qui a poussé le Collectif des syndicats et associations professionnelles de La Réunion (CSAPR) à quitter le navire et à lui tourner le dos.

 

Emmanuel Macron trace le même sillon. S’il est élu président, le leader d’En Marche promet tout bonnement et simplement la « suppression de dispositifs bloquants comme le RSI ». Pour lui, il en va de l’existence même des entrepreneurs. « Nous devons libérer (…) pour créer, pour avancer (et) pour que chacune et chacun trouvent la liberté pour redistribuer (la richesse) ». L’homme qui a eu le ralliement de François Bayrou estime qu’« il n’y a pas une justice sociale s’il n’y a pas une liberté de faire ». Son objectif est de redonner « une place centrale aux classe moyenne et laborieuse ». Il estime que la suppression du RSI redonnera un coup d’accélérateur aux commerçants, aux artisans et aux agriculteurs.

Depuis 2006, la mission du RSI est d’assurer la protection sociale des travailleurs indépendants, artisans, commerçants et professions libérales. Le candidat à la présidentielle compte leur faire rejoindre le régime général en raison des nombreux dysfonctionnements relevés par une partie de ses affiliés.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Zoréole

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Foot : la fête du foot amateur à La Réunion

La Plaine-des-Palmiste : le Père Ibrahim est passé aux aveux