in

Le pèlerinage des 9 crèches : mention spéciale à la crèche de Sainte-Marie

La pratique du « pèlerinage des neuf crèches » est une tradition chrétienne bien ancrée dans notre île. En famille ou en groupes de paroissiens, les chrétiens  aiment à se retrouver ensemble pour prier devant l’enfant Jésus de la crèche. Les participants de ce pèlerinage sont invités à visiter neuf crèches de Noël.

Ce pèlerinage qui a lieu chaque année après Noël, rappelle la prière de neuvaine faite à une intention particulière et répétée neuf jours de suite. Certaines paroisses organisent un parcours : après la célébration de l’eucharistie, les pèlerins partent visiter neuf églises. A chaque étape, ils sont invités à méditer ensemble les textes de l’Evangile sur la naissance de Jésus, à demander à l’enfant de la crèche une grâce particulière.

Mais chacun peut aussi entreprendre ce pèlerinage individuellement. A chaque étape du parcours, les pèlerins sont invités à intérioriser la Bonne Nouvelle en méditant les Évangiles de l’enfance de Jésus et à demander à l’enfant de la crèche une grâce particulière. La crèche de Sainte-Marie, près du Mausolée du frère Scubilion est très appréciée, pour de multiples raisons. Elle est notamment animée par des personnages grandeurs nature. Elle regroupe aussi des animaux comme des ânes, des lamas ou d’autres. Un concert gratuit sera donné par Patrick Richard à l’église de Sainte-Marie le 22 janvier à 15 heures, pour clore le tout.

What do you think of this post?
  • Super (5)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Gégé

« C'est pas au vieux singe qu'on apprend à construire des limaces. »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ti Tang Récup : ruée vers les vêtements à 4 euros le kilo

Accident mortel à Saint-Leu : les circonstances du drame