Connecte-toi

Environnement

Un rolle violet aperçu à La Réunion, le récit de Stéphane Bidois

Super Payet Hoarau

Publié

  27 151 Compteur de vues de l'article

C’est un oiseau assez rare qui a été identifié par Stéphane Bidois, un photographe et un birdwatcher. Dans ses pérégrinations dans la nature, il a identifié un rollier malgache plus connu sous le nom local de rolle violet. Cet oiseau à la silhouette robuste est majestueux avec les ailes et la queue longues. Le spécimen adulte se distingue par sa partie supérieure rousse et sa partie inférieure au ton violet lilas avec le croupion bleu ciel. Les ailes sont rousses avec des rémiges bleu marine. La queue est longue d’une tonalité bleu ciel et se termine par une barre bleu marine noirâtre. Le bec est puissant, d’une tonalité jaune vif. Les pattes affichent une couleur brune verdâtre. Quant aux juvéniles, ils ont un plumage et bec plus ternes avec un gorge et poitrine marron et un ventre bleu mêlé de brun.

Le rollier malgache se produit d’octobre à décembre. Il nidifie dans une cavité dans un arbre ou d’un rocher. Habituellement, la femelle pond jusqu’à 3 œufs blanc brillant et plutôt ronds. La trouvaille de Stéphane Bidois est rare. L’oiseau vit à Madagascar et migre en Afrique orientale de mai à septembre. Il s’égare alors parfois dans les Mascareignes (Comores, Aldabra, Amirantes, Kerguelen) mais aussi, mais très rarement, à La Réunion. La dernière découverte d’un rollier date déjà de janvier 2014 au Camélia.

Stéphane Bidois a été un témoin privilégié de cette scène rare. Il nous raconte le contexte. « Je l’ai aperçu par pur hasard il y deux semaines dans un arbre près du jardin de l’Etat. Je croyais que c’était un oiseau qui s’était échappé d’une cage. Mais deux jours plus tard, ma mère m’a montré un article sur un site local parlant d’un oiseau rare à La Réunion. C’est à partir de là que j’ai compris que c’était cet oiseau que j’avais aperçu ».

« Dès le lundi succédant cette découverte, je suis reparti à sa recherche et je l’ai aperçu sur une branche de feuille morte tout en haut d’un arbre. L’oiseau se fondait totalement dans le décor. J’ai pu alors constaté qu’il pouvait rester sans bouger sur sa branche pendant plus de 3 h et ne la quitter que juste pour happer en plein vol sa nourriture (libellules, mouches, et autre insectes volant à sa portée)». Stéphane Bidois captera patiemment les fabuleuses images de l’oiseau. « Je suis resté en tout 36h durant une semaine à prendre des photos. Il a fallu que j’attende pour capturer « la » photo et « le » moment où il se décide de descendre de sa branche. Ce n’est que le vendredi que j’ai pu avoir la chance de le voir descendre sur une branche juste près de moi.  J’ai pu alors faire son portrait ».

« Après avoir publié les photos sur ma page Facebook, je les ai sponsorisées afin de voir si d’autres personnes l’auraient vu, ou s’il y avait d’autres individus sur l’ile. J’étais stupéfait par les commentaires. Quasiment partout sur l’île, même à Cilaos, des gens m’ont affirmé en avoir vu. Du coup, j’en ai déduit qu’approximativement, il y avait une dizaine d’individus à La Réunion cette année. Le rolle violet est dans sa période de reproduction. On pourrait avoir des naissances entre décembre et janvier avant qu’ils reprennent leurs envols vers l’Afrique ». 

Crédit Photo : Stéphane Bidois

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Grosset

    14 novembre 2016 à 16 h 39 min

    Moi aussi je l’avais aperçu et je doudais que ce n’etait pas un oiseau d’ici

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Environnement

Lancement du PVlab, premier laboratoire mobile de diagnostic photovoltaïque en outre-mer

Fleur Postaire

Publié

Un concentré de technologie et d’innovation au service de l’énergie solaire

Avec cette nouvelle unité mobile de mesure, Sunzil réalise sur place, au même endroit et au même moment tous les tests nécessaires pour garantir la performance des centrales. Le PVlab est un simulateur solaire combiné à un outil d’inspection par électroluminescence qui détecte les défauts non visibles à l’œil nu (microfissures ou « hot spot » par exemple). Associé à un drone avec caméra thermique et à des robots de nettoyage téléguidés, le PVlab permet de réaliser un audit complet sur tout type de centrale photovoltaïque (au sol ou en toiture).

Une centrale photovoltaïque représente plusieurs millions d’euros d’investissement (développement, construction, raccordement), pour une durée de vie de 20 à 30 ans. Il est donc essentiel d’assurer sa longévité par une maintenance rigoureuse basée sur une parfaite connaissance de l’état des installations. En déployant un arsenal d’outils et d’équipements à la pointe de la technologie, Sunzil innove en mettant à la disposition des producteurs d’électricité solaire des moyens inédits pour maintenir leur centrale.

Un laboratoire mobile

Aujourd’hui réaliser un diagnostic précis de sa centrale photovoltaïque signifie passer par la métropole. Cela nécessite d’identifier les panneaux défectueux, les transporter à des milliers de kilomètres et risquer de les endommager lors du transport. Face à cette logistique longue et coûteuse, le propriétaire de la centrale renonce souvent.

Avec ce laboratoire mobile monté sur remorque, les équipes de Sunzil sont en mesure d’intervenir en quelques heures sur le site, de poser un diagnostic sur la défaillance et de mettre en place des solutions rapidement.

La Réunion, centre névralgique de l’activité exploitation-maintenance

Sunzil a fait le choix de la Réunion comme centre d’expertise pour l’ensemble de ses activités d’exploitation-maintenance. La salle de contrôle et son équipe d’opérateurs sont basés au Port. Au total, ce sont plus d’une quinzaine de techniciens et ingénieurs qui assurent la supervision et l’entretien de centrales photovoltaïques dans tout l’outre-mer. Avec le PVlab, l’entreprise conforte ce choix en investissant 250 000 euros en matériel de pointe et en moyens humains.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Environnement

« Moris nou zoli pei » : campagne de nettoyage de l’Île Maurice

Nanie

Publié

par

La « Mega kampagn netwayaz nasional » commence le vendredi 12 juillet 2019 et s’achève le 14 juillet 2019. Inclus dans le programme « Moris nou zoli péi » initié par le premier ministre, cet événement a pour objectif de nettoyer complètement le pays tout en éduquant les habitants. Pour ce faire, Pravind Jugnauth a trois jours afin de réussir. Pour l’occasion, tous les recoins de l’île Maurice seront nettoyés de fond en comble, allant des plages aux îlots, en passant par les routes, les bourgs, les villes ainsi que les cours d’eau.

Différentes institutions prendront part à ce projet dirigé par le « Centralised Cleaning Coordination Committee », pour ne citer que le ministère du Tourisme, Landscope Mauritius, la Tourism Authority, la police de l’environnement, la Special Moble Force ou SMF, la Beach Authority et bien d’autres encore. Sous la coordination de la Beach Authority, les équipes de la SMF procèderont au nettoyage du lagon de Blue-Bay le vendredi. Le RDA sera chargera par ailleurs des autoroutes M1, M2 et M3 et des routes classées.

 

Crédit photo : HY

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Environnement

Enlèvement des VHU pour éviter la prolifération de la dengue

Miss Sentinelle

Publié

Dans la commune de Saint-Louis, les automobiles non utilisées sont retirées du territoire avec l’assistance des gendarmes et de la police municipale. Ce, afin de contribuer au combat contre les moustiques, sachant que ces épaves peuvent être des habitats propices à ces insectes. À La Réunion, l’épidémie de dengue est toujours d’actualité, même si l’hiver austral s’est déjà installé.

En effet, durant la seconde semaine du mois de mai, un millier de cas a encore été dénombré. Dans le but d’éviter la prolifération des moustiques, les véhicules hors d’usage ont alors été enlevés de la commune, de même que les voitures stationnant plus de 7 jours au même emplacement. Tous les jours, toutes les carcasses retrouvées sont emmenées dans un camion-benne. L’année précédente, deux centaines de voitures ont été retirées à Saint-Louis. Depuis que l’épidémie de dengue a commencé, près de 500 autos ont été enlevées du territoire de la CIVIS. Il faut souligner que ces opérations ne sont pas gratuites, car elles coûtent 130 euros par voiture.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 2 années par Ando R • 75 965

Un tunnel pour relier La Réunion à Maurice ?

226 km séparent l’île Maurice et La Réunion. Les bousculades aériennes ne manquent pas entre ces îles voisines aussi bien...

Il y a 3 années par Papangue • 114 885

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 3 années par Joelle M. • 108 556

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 4 années par Papangue • 120 661

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 4 années par Miss Sentinelle • 239 004

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 4 années par Rudy Payet • 152 463

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 4 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 4 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending