in

Le Zamal est-il efficace contre le Coronavirus (Covid-19) ?

Et si le cannabis pouvait guérir le Covid-19 ? Une question que se sont déjà posée sans doute de nombreux chercheurs à la suite de l’apparition de la pandémie fin 2019. Des recherches menées par des chercheurs sous l’égide du ministère canadien de la Santé avancent effectivement l’hypothèse qu’environ une dizaine de variétés de cannabis pourrait aider à lutter contre la propagation du coronavirus.

Connu pour leurs vertus thérapeutiques, grâce au Cannabitiol ou CBD, une substance non psychoactive que contient la plante, le cannabis plus connu dans nos contrés sous l’appellation de Zamal est effectivement utilisés depuis plusieurs années pour la prévention de certaines maladies comme l’épilepsie ou certains types de cancer. Le CBD sert notamment dans ces cas à aider les patients à mieux supporter le traitement ainsi que les effets secondaires qu’elles engendrent. Il est aussi capable d’aider l’organisme à réguler un certain nombre de fonctions vitales et booster le système immunitaire. Ce qui pourrait donc aider à améliorer la résistance à quelques-uns des symptômes du Covid-19.

Des variétés de plantes à forts potentiels 

En effet les chercheurs canadiens affirment que le CBD extrait de 13 variétés de plantes de cannabis, des variétés qui ne sont pas disponibles actuellement sur le marché, pourrait avoir des effets thérapeutiques sur la maladie et aider à combattre sa propagation. À en croire les études menées par les scientifiques, le cannabidiol issu de ces plantes pourrait effectivement moduler l’enzyme ACE2. Il s’agit du récepteur impliqué dans la régulation de certaines fonctions pulmonaires et rénales. Modifié ou modulé, il peut aider à limiter l’entrée et la prolifération du virus dans l’organisme.

 « Les récepteurs cannabinoïdes se trouvent naturellement sur les cellules immunitaires du corps. S’ils sont stimulés avant une infection, ils peuvent atténuer la réponse inflammatoire qui suit, ce qui est un facteur clé de la gravité des symptômes observés chez les patients »indique le Dr Mohan Cooray, un clinicien spécialisé dans le Cannabis dans la province de Toronto.

Mais même si ces informations pourraient faire le bonheur de tous les Zamaliens de notre île, ce ne sont encore que des informations à prendre à prendre à la pincette. Aucune déclaration officielle du gouvernement canadien n’a encore confirmé l’efficacité du Zamal sur la maladie. D’ailleurs, les autorités canadiennes n’ont pas encore débloqué des fonds pour permettre le lancement des essais cliniques dont l’objectif est d’empêcher le coronavirus à atteindre les poumons ou les intestins. Le Dr Igor Kovalchuk, chercheur à l’université de Lethbridge au Canada, affirme d’ailleurs que de plus amples recherches doivent être menées avant de pouvoir déterminer précisément si le CBD peut effectivement être utilisé en tant que thérapie d’appoint pour aider à réduire le risque d’infection.

Les effets du Zamal sur le corps 

À rappeler que le Zamal a des effets quelque peu désagréables, notamment un sentiment de détente, de bien être accompagné d’un ralentissement des réflexes à court terme. Il pourrait aussi modifier la perception et provoquer une tachycardie, et parfois une sensation de nausée. Mais à long terme, c’est-à-dire après une consommation répétée, le zamal peut provoquer une bronchite chronique voir un cancer du poumon. D’après les chercheurs, leurs effets à long terme pourraient aussi avoir des impacts surs neurologiques, des troubles psychiques et des difficultés à contenir ses pulsions. Ce qui pourrait entraîner une agressivité à l’égard de son entourage et donc des troubles sociaux. 

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando

La véritable classe consiste à ne pas se faire remarquer...

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Un commentaire

Ajouter une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les élèves de la Possession ont repris sereinement le chemin de l’école

Le parc Astérix est désormais rouvert au public