in

Environnement : la Ville du Port utilise le miel pour ses vertus pédagogiques

La ville du Port a une particularité. Elle est la seule ville de La Réunion à avoir des ruches municipales. Elle est également la seule commune de l’île à faire partie du réseau de ruches sentinelles de l’environnement. Elle a signé une charte pour ne pas utiliser de pesticides sur le territoire. Les chiffres sur ces insectes sont alarmants. En France, les abeilles meurent au rythme de 40 % par an à cause de l’utilisation intensive de pesticides, des mauvaises pratiques artisanales, de l’appauvrissement des ressources mellifères… Or les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation des plantes qui sont la base de notre alimentation et influent ainsi sur 80 % de la nutrition humaine.

Abeilles sentinelles de l’Environnement au Port

// Abeilles sentinelles de l’environnement //Cela fait 7 années que nous nous sommes engagés dans le programme #APIdays.Nous sommes la seule commune de #LaRéunion à avoir des ruches municipales et une des rares d’Outre-mer. Pourtant, je crois que nous devons multiplier cette expérience tant que cela est possible pour une collectivité territoriale.Car les abeilles sont les sentinelles de l’Environnement. Elles sont essentielles à notre écosystème.Avoir un rucher au Port, nous permet de faire de la sensibilisation tout au long de l’année auprès des scolaires et aussi auprès des plus grands.Agissons collectivement !#preservonslenvironnement #Education #beecareful #abeilles #sentinelle #ecologie #villeduPort #villedurable #engagé #lePort

Publiée par Olivier Hoarau – officiel sur Jeudi 24 septembre 2020

L’une des pistes de réflexion est l’accroissement des ruches dans les espaces urbains. « Je crois que nous devons multiplier cette expérience tant que cela est possible pour une collectivité territoriale », indique à ce propos Olivier Hoarau, maire du Port qui est à l’initiative de la mise en place de ces ruches municipales. Le Port a pris part aux APIdays, un rendez-vous annuel qui permet d’informer et de sensibiliser la population sur la protection de l’abeille.  La thématique 2020 est « Mobilisons-nous pour protéger les abeilles ! ». Ces journées nationales sont une opportunité pour les apiculteurs de militer, d’informer et de sensibiliser les pouvoirs publics, les médias et l’ensemble de la population à la prise de mesures concrètes pour la protection de l’abeille et le développement de l’apiculture française.

Pour la municipalité, les célébrations se sont tenues ce jeudi 24 septembre. 130 élèves de CM2 ont découvert le rucher de la ville à la pépinière municipale. Ils ont pu se familiariser avec l’abeille, son rôle, l’extraction de miel et échanger avec les apiculteurs. Les enfants ont pu également déguster différents miels de la Réunion dont celui produit au Port.

L’initiative a fait des émules. Spontanément, certains habitants ont proposé des parcelles pour la municipalité afin que d’autres ruchers puissent être installés. Certains ont même proposé d’acheter la production mellifère  de la municipalité.

JP Junior

Contenu posté par Aurélie Phileas

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une cagnotte Leetchi pour la famille Ethève qui a tout perdu

Législative partielle de la 2ème circonscription la gauche défait la droite : Bello et Hoarau, le binôme fort pour les régionales 2021 ?