in

Motifs impérieux : les pièces justificatives nécessaires avant d’embarquer à compter de ce samedi 27 février

Suite à l’annonce du préfet Jacques Billant cette semaine face à la propagation imminente du virus de la Covid-19 et de ses variants, le renforcement des motifs impérieux prendra effet à compter de ce samedi 27 février.

Les voyageurs en provenance de La Réunion à destination de Mayotte devront justifier leur déplacement par le biais des motifs impérieux justifiés 6 jours à l’avance. Cela dans le but de renforcer les contrôles aux frontières afin de diminuer la propagation du virus dans l’île. Ils doivent donc s’identifier par le biais du site de la préfecture avant de se présenter à l’embarquement.

1. Les documents nécessaires pour l’embarquement

Plusieurs documents seront désormais nécessaires pour un embarquement vers Mayotte à compter du dimanche 28 février. A savoir :

-Un récépissé ou un avis émis par la préfecture de La Réunion

– des justificatifs du motif impérieux de déplacement

-une fiche de contact-tracing pour un dépistage actif

-le résultat d’un test RT-PCR négatif réalisé 72 heures avant la date de l’embarquement

-une attestation avec plus de détail sur l’absence de symptôme du virus

-un engagement sur l’honneur à effectuer une septaine et un test RT-PCR une semaine après le précédent test

La compagnie aérienne recevra ensuite la liste des passagers autorisés à embarquer. Tous passagers n’ayant pas remplis les conditions et les démarches nécessaires ou ayant reçus un avis négatif d’embarquement seront refusés à l’embarquement et ne pourront pas quitter l’île. Toutes les pièces citées ci-dessus doivent être présentées lors de l’embarquement.

2. Rappel sur les types de motifs impérieux et les pièces justificatives nécessaires

Les motifs impérieux considérés par les autorités sont d’ordre familial, d’ordre sanitaire ou professionnel et des justificatifs demandés par les autorités :

  • Les motifs impérieux d’ordre familial concernent le père, la mère, le frère, la sœur ou l’époux.

En cas de décès d’un proche, les pièces justificatives sont le certificat de décès, le livret de famille prouvant le lien familial. Pour un déplacement, ce type de motif est traité de façon accélérée et considéré comme une démarche simplifiée.

En cas d’assistance à un proche vulnérable, les pièces justificatives nécessaires sont le certificat médical prouvant la vulnérabilité et le besoin en assistance de la personne et le livret de famille prouvant le lien familial

En cas d’une visite à un proche avec un pronostic vital engagé : les pièces justificatives nécessaires sont un certificat médical marquant le fait que le pronostic vital du patient est engagé, le livret de famille prouvant le lien familial

  • Les motifs impérieux d’ordre sanitaire :

En cas d’urgence médicale ou d’une évacuation sanitaire, il est nécessaire d’avoir une attestation du médecin prescripteur des soins, un certificat médical venant du médecin ou de l’hôpital qu’il soit de La Réunion ou de La Métropole ou de l’île avoisinant.

Le traitement du dossier fera l’objet d’une procédure accélérée car selon la préfecture.

  • Les motifs impérieux d’ordre professionnel :

En cas de déménagement pour de raison professionnelle, il est nécessaire d’avoir une attestation d’embauche ou une attestation de mutation délivrée par l’employeur qui est à jour

En cas d’une fin de mission professionnelle, il est nécessaire de présenter un justificatif sur la fin de la mission et deux pièces justificatives de domicile inscrit au nom du voyageur

3. Un contrôle plus renforcé par des experts

Des agents de la préfecture constituera la cellule Voyageur travaillant en collaboration avec les experts de la police. Cette cellule aura comme mission d’analyser toutes les demandes reçues en ligne via la plateforme et travaillera sept jours sur sept.

Elle aura comme tâche :

  •  De contrôler les motifs impérieux des voyageurs demandant une autorisation de voyager à destination de Mayotte et de la Métropole mais aussi qui souhaitent rejoindre l’île.
  • De suivre les voyageurs dans leur démarche
  • De suivre de près la véracité de la demande et de son authenticité en se renseignant auprès des personnes ayant l’autorité d’attester le motif impérieux avant de les valider

Les passagers devront désormais transmettre leur demande de voyager avec les pièces justificatives énumérées ci-dessus au moins six jours avant la date prévue pour l’embarquement. A partir du 03 mars prochain, les mêmes mesures seront appliquées pour tous les vols venant et à destination de La Métropole.

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Bouton dans d’zyeux ! » : il ne faut pas contrarier une femme enceinte à La Réunion

Le flamant rose est décédé dans la nuit de dimanche