in

JO 2016 : les athlètes nageurs auront des goûts d’égouts !

Rio avait promis de dépolluer son immense baie de Guanabara pour y organiser des compétitions nautiques. Mais à ce jour, la qualité de l’eau est toujours équivalente à celle des égouts.

Selon de récents rapports, les virus et les bactéries provenant des eaux usées ont atteint des niveaux dangereusement élevés. Un expert biomédical a même conseillé aux athlètes de ne pas plonger leur tête sous l’eau.

Le taux de pollution de la zone où doivent se dérouler les épreuves nautiques est incroyablement élevé, laissant courir un très grand risque d’infection pour les athlètes.

A savoir que plus de neuf millions de personnes vivent autour de la baie de Guanabara. Ce qui fait que la base nautique prévue aux épreuves olympiques ressemble davantage à des égouts à ciel ouvert. On peut y observer des cadavres d’animaux, excrément et ordures, une partie des égouts y est déversée.

Malgré tout, le Secrétaire à l’Environnement de l’Etat de Rio assure que des éco-barrières ont été installées et qu’elles seront suffisantes pour que les JO se déroulent sans problèmes.

Crédit Photo : bomlero

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Gégé

« C'est pas au vieux singe qu'on apprend à construire des limaces. »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prise d’otages dans la maison d’arrêt des Croisettes

Saint-Denis : les « Stars créoles » des années 80 sont de retour sur scène