in

Gilets Jaunes à La Réunion : les premières mesures proposées par la ministre de l’Outre-mer

La ministre de l’Outre-Mer Annick Girardin vient d’annoncer ce soir en direct de la préfecture les premières mesures en faveur des Réunionnais pour tenter de désamorcer la crise sociale que traverse l’île depuis 12 jours.

Retrouvez les principales mesures proposées aux Réunionnais :

‐ Pour 60 000 Réunionnais qui bénéficient de la prime d’activité, qui complète les revenus des travailleurs modestes, celle‐ci sera augmentée de 360€ par an ;

‐ 80% des foyers vont bénéficier de la baisse de la taxe d’habitation. C’est 65 millions d’€ de pouvoir d’achat rendu aux Réunionnais ;

‐ Pour les personnes âgées, le minimum vieillesse sera porté à 900€ par mois (+35€) et pour les retraités les plus fragiles, il n’y aura pas d’augmentation de la CSG ; ‐ Une personne en situation de handicap m’a interpellée ce matin : les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé verront son montant porté à 900€ ;

‐ Tous les salariés du territoire verront leurs heures supplémentaires être exonérées de cotisations salariales, ce qui permettra un gain allant jusqu’à 250€ par an ;

‐ Tous les Réunionnais bénéficieront d’une prise en charge à 100% par la Sécurité sociale des frais pour les lunettes, les soins dentaires et les prothèses auditives ;

‐ Enfin, la CMU ne sera pas supprimée pour les plus fragiles. Ils bénéficieront d’une couverture santé complète non plus pour 110 mais pour 30 € par mois.

‐ La 1ère priorité, c’est l’enfance et le soutien aux familles Nous savons tous que les inégalités frappent dès la plus petite enfance, nous savons la situation de parents désemparés, parfois très jeunes, de mères isolées, livrées à elles‐mêmes. Pour y répondre :

‐ Nous allons développer l’offre d’accueil du jeune enfant : la CAF va s’engager dans la création de 1500 nouvelles places de crèches, dans les territoires fragiles et à l’intérieur de l’île. Cela vient en complément du tiers payant pour payer les assistantes maternelles ;

‐ Nous allons créer 15 nouveaux centres sociaux de proximité sur l’ensemble du territoire réunionnais qui comprendront des possibilités de garde comme des crèches

‐ Nous allons créer 5 « points conseil budget » pour accompagner les familles dans la gestion de leur budget, les informer sur leurs droits et faciliter les démarches ;

‐ Pour l’accès à l’alimentation à bas prix, nous allons déployer un programme pour permettre de baisser le prix des produits alimentaires pour tous les touts petits, comme le lait maternisé ;

‐ Enfin, dans les écoles, dès 2019, il y aura des petits déjeuners offerts là où les enfants viennent le ventre vide le matin.

‐ La seconde priorité, ce sont les jeunes La Réunion compte 63 000 jeunes ni en étude, ni en emploi, ni en formation. Nous allons multiplier les offres d’accompagnement :

‐ Avec une obligation de formation qui contraindra les acteurs publics à proposer une offre de formation à tout jeune jusque 18 ans ;

‐ Avec des moyens supplémentaires pour les missions locales, à la fois pour aller chercher les jeunes dans les quartiers, les accompagner vers l’emploi, améliorer la prise en compte des besoins de mobilité et de logement, et financer des actions pour les jeunes sans perspective.

‐ Avec une augmentation de l’accompagnement des écoles de la deuxième chance et avec la création d’une nouvelle école dans le Nord

‐ La 3e priorité c’est d’investir massivement dans l’accompagnement vers l’emploi

What do you think of this post?
  • Nul (9)
  • Nèrvé (6)
  • Totoche (5)
  • Super (2)
  • LOL (1)

JP Junior

Contenu proposé par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La ministre de l’Outre-mer accueillie par une marée jaune

La ministre de l’Outre-mer à la rencontre des Gilets Jaunes de Saint-Pierre