Connecte-toi

Événement

Le parc akOatys donne le coup d’envoi de sa 11ème saison 

Publié

  5 196 Compteur de vues de l'article

Le parc akOatys vient de rouvrir ses portes pour une 11ème saison riche en nouvelles expériences. Avec ses dernières attractions et ses espaces et services améliorés, le parc, qui recevra son 900 000ème visiteur au cours cette saison, passe un nouveau cap pour proposer une offre encore plus complète pour s’adapter à l’ensemble de la famille. Des nouveautés déjà saluées par les habitués qui ont répondu présents à l’occasion de l’ouverture.

Nouvelle saison et nouvelles expériences

En mars dernier, le parc akOatys clôturait sa 10ème saison fort d’un bilan très positif : « après 10 ans d’évolution, le parc reste toujours autant apprécié de la clientèle locale avec de plus en plus de touristes à chaque saison » affirme Lionel CARO, gérant d’akOatys.

Dans une optique de mise à jour permanente du parc, akOatys s’est encore doté de nouvelles attractions pensées pour proposer une offre complète à toute la famille. 

L’installation d’une pataugeoire thématique réservée au plus petits répond ainsi à un besoin identifié par le chef de bassin, Thierry BONNARD : « Cela faisait quelques temps que nous avions constaté une trop grande affluence de bébés dans les grandes piscines. La pataugeoire est une réponse idéale tant pour les clients que pour la qualité de la surveillance », précise-t-il.

Cette année est aussi l’occasion de réaliser un rêve aussi vieux que le parc : fusionner les deux piscines principales en un immense bassin de 50 mètres de long. Ce bassin unique réunira ainsi toute la famille tout au long de la journée, pour une expérience plus fluide et agréable. La direction profite également de cette métamorphose pour optimiser les accès, le traitement de l’eau et la thématisation de l’espace.

« Le monde de Tys » est également au cœur des nouveautés de la 11ème saison. Le parc s’inspire depuis quelques années de cette bande dessinée imaginée par les fondateurs d’akOatys, ce qui en fait l’un des rares parcs aquatiques thématiques de France. Tous les jours, les enfants peuvent ainsi retrouver les héros de la BD pour une parade à travers le parc, suivie d’un spectacle original et pédagogique.

Le nouvel opus en préparation, dont la sortie est prévue en 2018, abordera les thématiques de la pollution océanique et du rapprochement des peuples. 

Cette nouvelle saison offre donc un nouveau visage au parc, qui séduira les habitués qui viennent chaque année, autant que les novices qui découvriront une dizaine d’attractions, deux restaurants et un espace pique-nique répartis sur un parc de plus de 15 000m2 !

Sous les attractions, une entreprise qui se réinvente 

En plus de l’expérience complètement renouvelée de la baignade avec l’immense bassin et les plages agrandies, les nouveautés de cette année commencent dès l’achat des billets sur internet. Pour favoriser l’anticipation de ses clients, le parc a imaginé des packages exclusifs avec repas et billets coupe-file remisés. 

Et une fois la saison lancée, le programme d’amélioration continuera tout au long de la saison : nouvelle sonorisation, agrandissement des consignes automatiques, thématisation complémentaire des espaces… Le parc est en perpétuelle évolution et à l’écoute de ses clients. « Cette année, nous restons concentrés sur les trois requêtes principales des clients: les temps d’attente, les services complémentaires et la sécurité », précise le gérant d’akOatys.

Ainsi, chaque année, 10% du chiffre d’affaires du parc est ainsi consacré à la maintenance et l’amélioration de l’offre du parc. Un vrai challenge pour un parc saisonnier qui dispose d’à peine 80 jours par an pour réaliser son exercice. C’est un peu plus que les parcs de métropole mais beaucoup moins qu’en Australie ou en Asie du sud-est. « En plus de saisons météo de plus en plus contrastées et imprévisibles, nos jours d’ouverture s’étalent sur près de six mois d’engagement. Une équation quasi unique qui nous impose beaucoup de finesse de gestion » confie le gérant. Une gestion qui permet d’employer une cinquantaine de personnes au plus fort de la saison en janvier et quelques permanents pendant les mois de fermeture. La direction est très fière de compter parmi ses saisonniers des piliers de la première heure : « certains sont avec nous depuis le tout début de l’aventure, environ la moitié de l’équipe est là depuis environ 5 saisons » estime Lionel CARO. 

Le développement du parc en quelques dates clés

2007 : ouverture du parc, avec les 3 Fantastiques, la Baie de Marmailles et le Tysnack

2008 : création de la piscine adulte (la Playa)

2009 : aménagement de l’espace pique-nique

2010 : deux toboggans à sensation (Racingo)

2012 : première nationale avec la vague statique (l’akOasurfer)

2013 : plus de choix de restauration avec la brasserie le Spot

2015 : le toboggan à bouées (Tsunami) et le toboggan des petits (les Koalas)

2016 : la pataugeoire Abyss

2017 : fusion de la Baie des Marmailles et de la Playa

 

Infos et renseignements : www.akoatys.com ou contact@akoatys.com

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)

Événement

Les princesses Disney à La Réunion !

Publié

 

Nous savons tous que les contes de fées se terminent toujours de la même manière : “ Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ”. Mais pouvons-nous être certains que leur destin individuel soit conforme aux contes ? Que sont devenues nos princesses ? La nouvelle pièce interprétée par la troupe réunionnaise de théâtre amateur « Un Pas vers Les Etoiles » lève le voile sur ce mystère.

 

Des destins pas si royaux

 

Nous nous sommes tous déjà demandé, à la fin de notre dessin animé préféré, ce que nos héros allaient devenir quelques années après. Roberto Capezzone répond à ces interrogations dans la comédie « Délires Princiers », et les réponses ne sont pas forcément conformes à nos attentes ! Cendrillon a ouvert un magasin de chaussures sous l’enseigne « Au Chat Botté ”, Blanche Neige est intermittente du spectacle chez Disneyland, le Petit Chaperon rouge est devenue multimillionnaire en bénéficiant de l’héritage de sa grand-mère et les Princes ne sont pas si charmants.

Pendant 1h20, les neuf comédiens de la troupe « Un Pas Vers Les Etoiles » vous emportent dans cet univers parallèle, entre rire et étonnement… jusqu’à la fin inattendue de ce conte de fées, qui transforme cette histoire en dure réalité. Mise en scène par Sabrina Amany, cette pièce est un vrai délire d’auteur qui a remporté un franc succès et ne laissera pas le public indifférent.

 

Informé de la prochaine exploitation de sa comédie, l’auteur en personne a tenue à encourager les comédiens de la troupe réunionnaise de théâtre amateur Un Pas vers Les Etoiles. « Un vrai plaisir pour moi de constater que mes princes et princesses vont très bientôt voyager en direction de la belle île de La Réunion », s’est réjouit Roberto Capezzone.

 

Infos pratiques

Délires Princiers

Le samedi 21 avril à 19h45, à Lespas, Saint-Paul

 

Texte de Roberto Capezzone

Mise en scène par Sabrina Amany

Une pièce jouée par la Compagnie « Un Pas Vers Les Etoiles »

Durée : 1h20

A partir de 12 ans

Tarif : 12 euros

 

Infos et réservations : lespas.re et monticket.re

 

A propos d’Un Pas Vers Les Etoiles

La troupe de théâtre amateur « Un pas vers les Etoiles » a été créée en 2012 par la réunionnaise Sabrina Amany. Après avoir produit chaque année des créations originales écrites et mises en scène par sa fondatrice, la troupe se tourne cette année vers une comédie de Roberto Capezzone pour tester un nouveau genre théâtral avec neuf des membres de la troupe.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Événement

Piton de la Fournaise : sentier du Nez Coupé de Saint-Rose fermé

Publié

par

Suite à l’arrêt de l’activité éruptive de surface ce jour, le 04 avril 2018 à 4h (heure locale), une activité sismique est toujours enregistrée sur les appareils de l’observatoire, notamment dans le secteur de Piton Crac (en rouge sur la Figure 1).

Des éboulements au niveau du Nez Coupé de Sainte Rose sont également toujours enregistrés (12 événements entre 04h et 09h, heure locale).

Plusieurs éboulis ont été remarqués dans cette partie de la commune de Sainte-Rose, et ont été accompagnés de fumerolles. Cette situation constitue un important risque d’effondrement. En corollaire, le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est en ce moment bloqué à la circulation des piétons, depuis le Piton Partage.

À titre de rappel, il est à savoir que l’enclos du Piton de la Fournaise n’est pas accessible au public, jusqu’à ce qu’un autre ordre soit donné. Et ce, que ce soit à partir du Pas de Bellecombe ou de tout autre accès.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Événement

Ce week-end, passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été…

Publié

par

En Métropole, chaque année, l’heure change deux fois : en été et en hiver. Cela face aux excès d’utilisation d’énergie. Ce changement d’horaire permet de faire d’économie d’énergie (consommation d’électricité) en augmentant les horaires d’ensoleillement. En été, la montre doit être mise une heure en avant, tandis qu’en hiver une heure de moins. Dans la nuit du samedi 24 mars au dimanche 25 mars 2018, la dernière semaine du mois de mars, le changement aura lieu à 2h du matin.

La nuit sera plus courte de samedi à dimanche prochain. Durant ce changement, des pratiques et des habitudes sont à remettre en place car beaucoup sont les impacts engendrés par cette modification horaire. Pour les Réunionnais, l’heure entre le Métropole et l’île est de plus de 2 heures donc moins d’une heure par rapport à l’heure d’hiver. Ce système de passage d’heure d’été à l’heure d’hiver n’est pas en vigueur  car la pendule reste à la même heure tout au long de l’année pour l’île sauf par rapport à certains pays ou régions utilisant le système de l’heure d’été.

  • Piègue (1)
  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 1 année par Papangue • 105 103

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 1 année par Joelle M. • 107 154

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 2 années par Papangue • 120 044

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 2 années par Zoréole • 41 017

Chinois roux et Malbars blonds : les nouveaux visages du métissage ?!?

Dans certains pays, le métissage est un sujet qui fâche et qui divise parfois. Il y a un grand tabou...

Il y a 2 années par Miss Sentinelle • 238 012

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 2 années par Rudy Payet • 152 267

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 2 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 3 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending