Connecte-toi

Politique

Subvention : 2 millions d’euros de la Région pour sauver le Journal de l’Île

Publié

  1 636 Compteur de vues de l'article

Le système d’aide à la presse locale française de 1976 continue de remuer sa queue jusqu’aujourd’hui. Le 22 août dernier, une subvention de 2 millions d’euros a été attribuée au Journal de l’Île de la Réunion dont 1,2 millions qui serviront au financement de l’exploitation soit le paiement de dettes fiscales et sociales. Cette subvention inclut la production du Journal pour un quantum de 275 000 euros et les investissements relatifs à la numérisation de la presse écrite.

Toujours est-il qu’il y a lieu de remémorer la tragique histoire du JIR qui a duré plus de dix ans (2006). Avec cette subvention importante, le temps semble beau pour la presse locale, mais il n’en est pas ainsi.

L’aide a été critiquée par l’opposition qui ne comprend pas les vraies raisons de cette subvention, Karine Nabénésa, sensible à l’emploi local et à la situation des 125 pères et mères de familles qui travaillent au JIR, a demandé au Président de présenter les deux dossiers concernant la presse en même temps et/ou d’étendre ce dispositif généreux à d’autres entreprises réunionnaises en redressement.

Continuer la lecture
2 commentaires

2 Comments

  1. CozeMan

    31 août 2017 à 9 h 07 min

    Donner 2 millions c’est juste pour retarder d’1 an ou 2 la fin des éditions papier des journaux. Il faut voir les choses en face de grand titre ont disparu en Métropole et ailleurs. A la Réunion Témoignage a disparu après 60 ans d’existence. Le Papier ça coute cher et c’est la suite normal de la diffusion de l’actualité. Tout va se faire via Internet c’est comme ça.

  2. Gérard Jeanneau

    1 septembre 2017 à 5 h 50 min

    Oui, le titilleur s’est beaucoup appliqué à encenser son grand maître, Didier Robert et à attaquer, dans ses édito, les adversaires du grand maître, dont Thierry Robert. Et le dit Didier Robert a lâché un gros fromage, une grosse subvention. La messe est dite !

    http://www.courriers-reunion.fr/Titilleur.html

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Le Président s’explique (encore) sur les 200 000 contrats aidés pour 2018

Publié

L’État financera 200 000 contrats aidés en 2018 pour les Outre-mer et les communes rurales. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé, fin septembre, que « 200 000 contrats aidés » seraient financés pour l’année prochaine, « intégralement dans le secteur non marchand » (services, associations…), avec un taux moyen de prise en charge par les pouvoirs publics de 50 %.

A la fin d’août, le chef du gouvernement avait déclaré qu’il y aurait moins de 200 000 emplois aidés l’an prochain, pour 320 000 financés en 2017. Ils sont « trop coûteux » pour les caisses de l’État, et « peu efficaces » dans la lutte contre le chômage. De plus le président à annoncé à Tourcoing que les contrats aidés ne devrait pas être des « des petits pains » qui arrivent avant selon chaque cycle électoral.

Pour l’heure aucun chiffre exact n’a encore été communiqué pour La Réunion.

Crédit photo : Twitter

Continuer la lecture

Politique

Emmanuel Macron en immersion dans les quartiers populaires de la Guyane

Publié

par

Le président Macron est descendu récemment dans deux quartiers populaires de Guyane Matoury pour encourager les Guyanais à être plus responsables et actifs.

Le président exige que la responsabilité de sauver les Guyanais soit partagée. Ce n’est pas au gouvernement à lui seul de s’y mettre, mais aussi les Guyanais. Il a rencontré les personnes qui vivent dans le quartier de Cogneau Lamirande. Il a pris connaissance des choses qui s’y passaient, notamment en ce qui concerne les trafics. Il pousse les Guyanais à apporter de l’énergie et à avoir de la volonté pour pouvoir se développer. Il les incite à prendre des engagements et à travailler dur. Le président n’oublie pas les jeunes et les encourage à étudier et à obtenir des diplômes.

Il est aussi descendu au quartier de la crique où il écoute les besoins et les difficultés des habitants comme la valeur élevée des taxes d’habitation. Il s’est entretenu avec un jeune homme qui ne possède pas de papier légal et qui veut trouver une solution pour travailler et bien faire.

Continuer la lecture

Politique

Les Assises des outre-mer accélèrent à La Réunion

Publié

par

Le préfet de La Réunion a convié toute la presse à la présentation des thématiques des assises des outremers et des rapporteurs ce lundi 6 novembre 2017.

Les assises des outremers sont faites pour pouvoir entendre la voix de tous les Réunionnais pour développer chaque territoire. L’ensemble de ces acteurs travaille et contribue aux ateliers à thèmes dirigés par des rapporteurs issus de la société civile réunionnaise. Les thèmes s’orientent autour des actions de développement de l’île, dont l’aménagement du territoire, l’économie, l’environnement, la jeunesse, la sécurité routière et bien d’autres.

Chacune des contributions des Ultra-marins sera écrite dans un livre, « le livre bleu outre-mer ». Il contient tous les projets élaborés lors des assises. Ces projets ont essentiellement pour but de connaître les priorités de chaque territoire et de les réaliser. Ainsi, le gouvernement dans son choix d’action prendra en compte les propositions et les innovations venant des ateliers locaux ou nationaux faites par les citoyens réunionnais.

 

Retrouvez la liste des thématiques et leurs rapporteurs :

 

1. Mobiliser l’investissement public, au service d’un projet de développement équilibré et accompagner les collectivités dans leurs projets

 

  • Nathalie Infante, directrice régionale de la Caisse des Dépôts Réunion
  • Florence Bénéteau, consultante

 

2. Définir un cadre stable, plus lisible, en faveur de la croissance économique et de l’emploi

 

  • Marcelino Burel, ancien président du conseil régional de l’ordre des experts-comptables
  • Pascal Thiaw Kine, président du groupe Excellence

 

3. Faire des outre-mer des références en matière de lutte contre le changement climatique et de préservation de la biodiversité

 

  • Bernadette Ardon, présidente de SREPEN Réunion Nature Environnement
  • Patrick Hervé, ancien président de l’Université de La Réunion

 

4. Accompagner l’ambition de tous les jeunes de La Réunion en agissant sur leurs fragilités (volet éducation)

 

  • Mikaël Abelard, directeur du Centre Régional Information Jeunesse
  • Anne Foucault, déléguée territoriale handicap, caisse des dépôts Réunion

 

5. Répondre aux aspirations de la jeunesse par la culture et par le sport

 

  • Jean-François Beaulieu, président du mouvement associatif
  • David Becsangèle, président de l’association Allons Jouer Mangue

 

6. Mieux protéger les publics vulnérables (volet santé)

 

  • Cédric Pèdre, directeur de l’IREPS
  • Cécile Ropéro, chargée de mission à la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne – Océan Indien

 

7. Accès et maintien dans le logement / mixité sociale

 

  • Fabienne de Masquard, directrice de l’agence immobilière à vocation sociale – Agence SOLEIL
  • Frédéric Coulama, président de la fédération des acteurs de la solidarité

 

Garantir à tous les ultramarins le droit fondamental à la sécurité

 

8. Lutter contre les comportements addictifs et leurs conséquences sur la sécurité routière, des personnes et publique

 

  • Yves Gruyer, journaliste
  • Aziz Patel, directeur de publication

 

9. Mieux prévenir et informer les populations face aux risques naturels

 

  • Eric Sam-Vah, adjoint au chef de délégation / responsable gestion des risques de catastrophes, plate-forme d’intervention régionale de l’océan indien / croix rouge française

 

10. Créer du lien entre les forces de l’ordre et la population

 

  • Christelle Parvedy, association Appei
  • Laurent Médéa, sociologue spécialisé sur les questions de délinquance

 

11. Donner à l’État et aux collectivités les moyens d’engager une véritable politique d’influence (économie, enseignement, recherche etc.)

 

  • Elodie Royer, directrice associée de Mydatasolution
  • Philippe Fabing, dirigeant fondateur d’Ipsos océan Indien

 

12. Accompagner les territoires dans la construction de leur destin (expérimentations ; adaptations législatives et réglementaires, etc.)

 

  • En cours de constitution

 

Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 8 mois par Papangue • 100 670

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 1 année par Joelle M. • 97 324

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 1 année par Aurélie Phileas • 25 930

Pourquoi certains Réunionnais se laissent pousser l’ongle de l’auriculaire ?

Cette habitude intrigue et révulse parfois mais elle est encore largement répandue sous nos vertes contrées. Certains Réunionnais se laissent...

Il y a 1 année par Papangue • 117 837

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 1 année par Zoréole • 39 165

Chinois roux et Malbars blonds : les nouveaux visages du métissage ?!?

Dans certains pays, le métissage est un sujet qui fâche et qui divise parfois. Il y a un grand tabou...

Il y a 1 année par Miss Sentinelle • 235 485

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 2 années par Rudy Payet • 148 782

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 2 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Facebook

Trending