Connecte-toi

Faits divers

Crise requin : une faillite collective ?

Super Payet Hoarau

Publié

  4 117 Compteur de vues de l'article

À rebours, il est toujours facile de critiquer et de pointer du doigt les responsables. Auprès de la mairie de Saint-André, on ne condamne pas, mais on reste lucide. Les déclarations de maire de Saint-André sur les antennes d’une télé locale sont sans ambages et d’une étonnante justesse. « Je ne connaissais pas Alexandre et pour tout vous dire, je ne savais pas qu’il y avait des jeunes qui risquaient leur vie dans le lit de la rivière du Mât. (…) Il pleut tous les soirs depuis quinze jours… L’eau est boueuse… Ils sont allés se jeter dans le nid du requin et ça, c’est dramatique » s’était désolé Jean-Paul Virapoullé.

Comme la procédure l’exige « la procédure post-attaque telle que prévue dans le dispositif réunionnais de gestion du risque requins est activée par le Préfet de La Réunion. Ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque. Comme précédemment le comité régional des pêches, en charge de sa mise en œuvre, mobilise actuellement des navires de pêche professionnelle afin de mettre en place des dispositifs de capture et se relayer sur le secteur ».  

Les textes sont clairs. La réglementation en vigueur depuis le 26 juillet 2013, relative à la pratique de certaines activités nautiques et reprise dans l’arrêté préfectoral du 8 février 2017, interdit dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin. La mairie de Saint-André a mis en place des panneaux d’interdiction de baignade « mais ils les ont sciés. Enlever les panneaux, cela ne fera pas fuir les requins », regrette le Premier magistrat de la municipalité.

Mettre au pilori la victime n’est pas constructif. Au lendemain de l’attaque qu’a subie le jeune Laurent Chardard à Boucan-Canot, l’on se souvent que la polémique avait été intense. Le jeune homme de 21 ans a eu un pied et un bras arrachés par un requin alors qu’il faisait du bodyboard dans ce spot alors qu’un énorme trou avait été repéré lors de l’inspection quotidienne du filet. Les MNS avaient alors hissé le drapeau rouge « risque requin » qui interdit toute baignade et activité nautique. Mais Laurent Chardard avait fait fi de cette interdiction à ses risques et périls. La polémique s’était emparée de la toile et de la société réunionnaise.

À La Réunion, les dispositifs expérimentaux, les assises, les technologies employées, les interdits… se heurtent à la résistance au changement, au goût du risque profondément incrusté chez l’homme, surtout chez ceux qui s’adonnent aux sports de glisse qui sont épris de liberté. L’excès de zèle affiché par les policiers municipaux sur les plages n’est sûrement pas une solution, tout comme l’indiscipline chronique dont font montre ces adeptes. Lors d’un colloque avec des spécialistes requin de La Réunion, d’Australie, d’Afrique du Sud, du Brésil et des Etats-Unis, Catherine Vadon du Museum national d’histoire naturelle avait souligné  que « le problème essentiel c’est l’imprudence des usagers de la mer. En Australie ou aux Etats-Unis, les gens sont plus disciplinés. Quand c’est interdit, il ne faut pas y aller. L’océan ne sera jamais une vaste piscine sans danger ».

La vidéo qui a fait le tour du web, montrant un parlementaire européen pris d’un fou rire – et entraînant dans son sillage tout le parlement – , concernant la protection des zones côtières de l’île de la Réunion, a été prémonitoire. La crise requin ne doit plus être prise à la légère. « Dernière arrivée sur la scène internationale du “risque requins”, la Réunion semble sincèrement chercher la voie d’un nouvel équilibre, s’interrogeant sur la possibilité d’une cohabitation. À première vue donc, rien n’a changé sur le sol réunionnais, mais en profondeur, c’est une vraie révolution qui pourrait s’amorcer ». Ce constat date déjà de 2014, lors de la conférence avec des spécialistes requin portant sur le thème « Attaques de requin à La Réunion : quelques pistes pour protéger surfeurs… et requins ».

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faits divers

Incendie rue du Presbytère à Saint-Pierre

Yohan Chevalier

Publié

Ce matin aux alentours de 8h30 un incendie s’est déclaré dans le secteur de la gare de routière de Saint-Pierre rue du Presbytère. D’importantes flammes se sont propagées dans une construction, les pompiers sont intervenus pour souscrire l’incendie.

  • Nèrvé (1)
  • Totoche (1)
  • Piègue (0)
  • LOL (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Faits divers

Un gros incendie se déclare à proximité de l’Étang du Gol

Nanie

Publié

par

Dans l’après-midi du 24 mars 2019, un incendie s’est enclenché dans la partie sud de La Réunion, à la zone Sables à l’Étang Salé, au Gol. Le feu a commencé au cœur d’une plantation de cannes. Ce dernier s’est propagé petit à petit. À cause de la puissance du vent, les pompiers ont rencontré certaines difficultés lors de leur intervention. Une très grande fumée qui se libérait de l’incendie a compliqué la circulation au niveau de la RN1.

Cette fumée pouvait se voir depuis l’Étang Salé et légèrement du Tampon. Un deuxième incendie aurait par ailleurs été observé à proximité de la forêt d’Étang Salé. Les dégâts engendrés par le feu sont assez conséquents, mais restent pour l’heure inconnus. À titre de rappel, au cours du mois de février, un feu a déjà été déclaré à l’Étang Salé les Hauts. Une habitation a été complètement dévastée. Heureusement, aucune victime n’a été signalée. Prudence est de mise…

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Faits divers

Bastien Payet : victime d’une agression qui lui a coûté la vie

Aurélie Phileas

Publié

À Reims, durant la nuit du 8 au 9 mars 2019, Bastien Payet, le Réunionnais réputé dans l’univers du Slam, a succombé aux coups qu’il a reçus lors d’une agression dont il a été la victime. À l’âge de 23 ans, Bastien Payet s’est éteint le 10 mars 2019 au Centre Hospitalier Universitaire de Reims, un jour après avoir reçu des coups de pieds et de poings dans la tête par trois jeunes étudiants.

Les coups ont causé un traumatisme crânien qui lui a été fatal. Les agresseurs l’ont battu en pleine rue vers 3 h du matin. Ils sont déjà entre les mains des autorités et sont tout naturellement accusés de meurtre. L’artiste comptait parmi les stars de la scène Slam de Reims. Il faisait activement partie de l’association les Ateliers Slam de Reims. La compagne du jeune homme, Marie Meyer a rendu un dernier hommage à l’artiste au sein des médias sociaux.

  • Nèrvé (1)
  • Totoche (1)
  • Piègue (0)
  • LOL (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 2 années par Ando R • 75 965

Un tunnel pour relier La Réunion à Maurice ?

226 km séparent l’île Maurice et La Réunion. Les bousculades aériennes ne manquent pas entre ces îles voisines aussi bien...

Il y a 2 années par Papangue • 114 885

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 3 années par Joelle M. • 108 556

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 3 années par Papangue • 120 661

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 3 années par Miss Sentinelle • 239 004

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 3 années par Rudy Payet • 152 463

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 4 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 4 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending