Connecte-toi

Economie

Réouverture partielle du parc akOatys après plusieurs jours d’arrêt forcé

Publié

  1 780 Compteur de vues de l'article

Après plusieurs jours de nettoyage, akOatys était prêt à accueillir hier le public sur la zone « Wave and Fun » du parc. Et dès ce samedi 3 février, les réunionnais pourront à nouveau profiter pleinement de l’ensemble des activités du parc. Un travail titanesque a été mené ces derniers jours pour remettre en état les 15 000 m2 du site, qui a été fortement touché par le cyclone Berguitta. Cette réouverture n’était pas évidente au vu de l’état dans lequel s’est retrouvée la station balnéaire suite à plusieurs jours d’intempéries.

 

Depuis hier, les Réunionnais peuvent de nouveau profiter d’une partie des installations du parc à thème du Sud de l’île. Après plus de 15 jours de fermeture, la zone « Wave and Fun » du parc est opérationnelle pour accueillir le public et lui procurer toutes les sensations qui en fait sa réputation. Un espace localisé qui propose des activités pour tous les âges, avec notamment la vague de surf statique, le Tsunami, les toboggans « Koalas » des petits… L’ouverture totale du parc se fera dès samedi, et s’animera tous les week-end du mois à venir.

Les intempéries et l’attente

Les fortes pluies emmenées par Berguitta ont fortement impacté le parc, ainsi que toute la zone balnéaire de l’Étang-Salé-les-Bains. Cette situation a obligé les équipes d’akOatys à attendre plusieurs jours, que les poches d’eau présentes dans la zone environnante s’écoulent, avant d’entamer le nettoyage du parc. « Nous aurions pu être prêts beaucoup plus rapidement, mais la situation aux abords du parc ne nous a pas permis d’aller aussi vite que nous aurions voulu. L’accès au parc était très compliqué, et ce jusque plusieurs jours après la fin des intempéries », précise le gérant, Lionel Caro.

Une fois les travaux d’écoulement et de sécurisation engagés par la commune sur la zone balnéaire, l’équipe s’activait et entamait le process qualité pour rouvrir dans des conditions optimales.

En effet, il était nécessaire que chaque bassin soit vidangé et désinfecté, puis chaque plage attenante dépolluée et désinfectée, avant de procéder aux nombreux remplissages. Le personnel technique et les maîtres-nageurs ont été mis à contribution dès que les niveaux de l’inondation environnante l’ont permis et ont pu réaliser le tout en moins de 72h.

La préoccupation numéro un est portée vers la satisfaction des clients

Le dirigeant du parc regrette que cette situation ait autant perduré sur une période d’activité charnière que sont les vacances scolaires. Le préjudice est non négligeable pour l’entreprise qui s’engage néanmoins auprès de tous les détenteurs d’entrées prépayées à les accueillir dans des conditions optimales lors des prochaines semaines. « Il est important pour nous que nos clients ne soient pas lésés par la situation que nous avons tous subie. Nous avons donc mis en place une organisation spécifique pour que chaque client puisse avoir notre attention et permettre qu’aucun pass ne soit perdu », précise Lionel Caro. Les touristes, de plus en plus nombreux chaque année sur le parc, qui ont quitté La Réunion avant la réouverture, ont été remboursés, et l’ensemble des pass vendus en pré-vente sur internet sera utilisable jusqu’à la fin de la saison, prévue à la fin des vacances scolaires de mars.

Infos et renseignements : www.akoatys.com

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)

Economie

La Réunion, au salon de l’agriculture à Paris

Publié

par

La 55ème édition pour le salon de l’agriculture se tiendra au parc des expositions à Paris, porte de Versailles ce samedi 24 février au dimanche 04 mars 2018. Cette année, le thème sera basé sur « L’agriculture : une aventure collective ! ». Une thématique basant sur l’élevage, la culture végétale, la présentation des produits locaux pour chaque région, d’outre-mer et du monde entier et des métiers et services. Cette année, L’île de La Réunion va participer à l’événement. « Unicité et uniformité exemplaires », un thème choisi par Serge Hoarau, élu au conseil départemental en charge de la politique agricole à La Réunion afin de mettre en valeur les savoirs faires de l’île à la porte de Versailles car c’est un moment opportun pour faire découvrir au monde entier la richesse de l’île même.

Exposant sur un stand de 600 mètres carré, les 24 représentants réunionnais pourront présenter les produits du terroir dont on pourra trouver des fruits, du miel, des plantes aromatiques et plantes médicinales, du thé, du géranium, du rhum, de la vanille, des confiseries, du chocolat, des sucres spéciaux et de la tresse. Ce salon de l’agriculture sera un moyen pour l’île de se démarquer par rapport à son économie et son attrait touristique. Des animations et des concours seront au rendez-vous et on espère marquer un point dans le monde de l’agriculture.

 

 

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Economie

Trouver un emploi : un véritable parcours du combattant à La Réunion

Publié

par

À La Réunion, le marché de l’emploi est en difficulté, si bien que bon nombre de diplômés ne parviennent pas à trouver du travail. Si certains profils sont plus sollicités que d’autres, le problème est tout de même généralisé, lorsqu’on tient compte des salaires proposés. Aujourd’hui, les demandeurs d’emploi réunionnais sont au nombre approximatif de 181 000. Ils ne cessent d’envoyer leurs dossiers aux employeurs, mais en vain. Quelle solution pourrait enfin permettre de remédier à cette problématique ?

Témoignage d’un demandeur d’emploi

Afin de mieux comprendre les soucis que rencontrent les personnes à la recherche d’emploi à La Réunion, voici le témoignage d’un demandeur d’emploi déçu et désemparé. Ce dernier a postulé pour environ une vingtaine d’offres d’emploi en début d’année, par l’intermédiaire de Pôle Emploi et d’autres sites d’agence de recrutement. Depuis, il n’a reçu que trois réponses. Certaines disaient que le profil correspondait et que le dossier du demandeur d’emploi a été transmis au recruteur. Mais cela n’a abouti à rien puisqu’à ce jour, aucun recruteur de ne l’a contacté, ne serait-ce que pour l’informer que son profil ne convenait pas. D’après ce témoignage, les employeurs, même s’ils prétendent rechercher de nouveaux talents, ne s’impliquent pas réellement dans la procédure de recrutement et leur organisation laisse à désirer.

Vers des démarches pour faciliter les demandes d’emploi ?

Plusieurs organismes comme le Pôle Emploi entreprennent des actions afin de répondre, aussi bien aux besoins des candidats que des entreprises, la conjoncture semble rester la même : aucun nouveau poste vacant en vue. Pour accompagner ces postulants, Pôle Emploi a mis en place divers programmes de soutien. Mais ce qu’il faudrait, ce serait probablement une plus grande prise de conscience de la part des entreprises par rapport au fort potentiel des diplômés réunionnais. Quoi qu’il en soit, cette situation doit changer, car cela porte grandement atteinte à la réussite économique locale.

  • Nèrvé (2)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Economie

Connaissez-vous CléA ? Un dispositif efficace pour l’emploi

Publié

par

Après quelques années d’application, il est prouvé que le dispositif Cléa n’est pas une totale réussite. Cette forme de certificat d’appui et de reconnaissance professionnelle n’aide pas réellement les demandeurs d’emploi et les petits salariés qui souhaitent évoluer dans leurs domaines d’activité. Nombreuses raisons prouvent cette affirmation.

Obtenir un certificat Cléa n’est pas une tâche facile. Cela implique des longues épreuves à passer qui concernent 7 domaines. Pour réussir l’évaluation, le candidat doit maîtriser l’utilisation d’un ordinateur. Il doit connaître le minimum de mesure nécessaire dans le cadre de la profession telle que le respect de l’environnement, de l’hygiène et de la sécurité. C’est aussi indispensable d’avoir le sens du travail en équipe et l’initiative seule. Un excellent niveau en matière de calcul et de communication orale est aussi indispensable sans oublier la faculté d’être toujours curieuse.

Mis à part la démarche qui est très fatigante, ce genre de diplôme nécessite un grand moyen financier. Il faut débourser quelques frais pour bénéficier de l’évaluation, ce qui est plutôt difficile pour les chômeurs en quête d’emploi. Pour les employeurs, c’est un dispositif inutile qui ne fait que perturber les valeurs professionnelles déjà existantes. Par ailleurs, bon nombre d’entre eux ont moins de considération pour cette certification.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 11 mois par Papangue • 101 841

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 1 année par Joelle M. • 98 787

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 1 année par Papangue • 119 423

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 1 année par Zoréole • 40 043

Chinois roux et Malbars blonds : les nouveaux visages du métissage ?!?

Dans certains pays, le métissage est un sujet qui fâche et qui divise parfois. Il y a un grand tabou...

Il y a 2 années par Miss Sentinelle • 236 868

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 2 années par Rudy Payet • 151 570

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 2 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 2 années par Aurélie Phileas • 66 800

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending