Connecte-toi

Economie

Réouverture partielle du parc akOatys après plusieurs jours d’arrêt forcé

Fleur Postaire

Publié

  2 132 Compteur de vues de l'article

Après plusieurs jours de nettoyage, akOatys était prêt à accueillir hier le public sur la zone « Wave and Fun » du parc. Et dès ce samedi 3 février, les réunionnais pourront à nouveau profiter pleinement de l’ensemble des activités du parc. Un travail titanesque a été mené ces derniers jours pour remettre en état les 15 000 m2 du site, qui a été fortement touché par le cyclone Berguitta. Cette réouverture n’était pas évidente au vu de l’état dans lequel s’est retrouvée la station balnéaire suite à plusieurs jours d’intempéries.

 

Depuis hier, les Réunionnais peuvent de nouveau profiter d’une partie des installations du parc à thème du Sud de l’île. Après plus de 15 jours de fermeture, la zone « Wave and Fun » du parc est opérationnelle pour accueillir le public et lui procurer toutes les sensations qui en fait sa réputation. Un espace localisé qui propose des activités pour tous les âges, avec notamment la vague de surf statique, le Tsunami, les toboggans « Koalas » des petits… L’ouverture totale du parc se fera dès samedi, et s’animera tous les week-end du mois à venir.

Les intempéries et l’attente

Les fortes pluies emmenées par Berguitta ont fortement impacté le parc, ainsi que toute la zone balnéaire de l’Étang-Salé-les-Bains. Cette situation a obligé les équipes d’akOatys à attendre plusieurs jours, que les poches d’eau présentes dans la zone environnante s’écoulent, avant d’entamer le nettoyage du parc. « Nous aurions pu être prêts beaucoup plus rapidement, mais la situation aux abords du parc ne nous a pas permis d’aller aussi vite que nous aurions voulu. L’accès au parc était très compliqué, et ce jusque plusieurs jours après la fin des intempéries », précise le gérant, Lionel Caro.

Une fois les travaux d’écoulement et de sécurisation engagés par la commune sur la zone balnéaire, l’équipe s’activait et entamait le process qualité pour rouvrir dans des conditions optimales.

En effet, il était nécessaire que chaque bassin soit vidangé et désinfecté, puis chaque plage attenante dépolluée et désinfectée, avant de procéder aux nombreux remplissages. Le personnel technique et les maîtres-nageurs ont été mis à contribution dès que les niveaux de l’inondation environnante l’ont permis et ont pu réaliser le tout en moins de 72h.

La préoccupation numéro un est portée vers la satisfaction des clients

Le dirigeant du parc regrette que cette situation ait autant perduré sur une période d’activité charnière que sont les vacances scolaires. Le préjudice est non négligeable pour l’entreprise qui s’engage néanmoins auprès de tous les détenteurs d’entrées prépayées à les accueillir dans des conditions optimales lors des prochaines semaines. « Il est important pour nous que nos clients ne soient pas lésés par la situation que nous avons tous subie. Nous avons donc mis en place une organisation spécifique pour que chaque client puisse avoir notre attention et permettre qu’aucun pass ne soit perdu », précise Lionel Caro. Les touristes, de plus en plus nombreux chaque année sur le parc, qui ont quitté La Réunion avant la réouverture, ont été remboursés, et l’ensemble des pass vendus en pré-vente sur internet sera utilisable jusqu’à la fin de la saison, prévue à la fin des vacances scolaires de mars.

Infos et renseignements : www.akoatys.com

  • LOL (1)
  • Nèrvé (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)

Economie

Le coût de l’essence dans les pays de l’Océan indien

Nanie

Publié

par

Dans les pays de l’Océan Indien, le coût du litre d’essence est différent d’un pays à un autre. D’après la publication des dernières estimations du prix des hydrocarbures, le coût moyen de l’essence dans le monde est de 0,99 € le litre. À Madagascar, le prix de l’essence s’élève à 1 € le litre. Ce qui est légèrement supérieur au coût moyen.

À l’île Maurice, le carburant coûte assez cher par rapport à la moyenne et à Madagascar 1,26 € le litre.

Au Mozambique, le prix est identique à celui de Madagascar. En Afrique du Sud, le prix de l’essence est à ce jour de 1.05 € le litre. Vous l’aurez donc constaté, le carburant est sujet à fluctuation d’un pays à l’autre.

  • Totoche (1)
  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Doss (0)
  • Piègue (0)
Continuer la lecture

Economie

Des solutions concrètes pour booster l’emploi à La Réunion

Gégé

Publié

par

Afin de trouver des solutions à la crise à laquelle La Réunion fait actuellement face à cause du mouvement des Gilets Jaunes, certaines mesures relatives à l’emploi ont été suggérées. Selon les informations recueillies, les PEC sont en grande partie non marchands. Même s’ils augmentent, cela ne va sans doute pas inciter les entreprises à recruter. Quoi qu’il en soit, sachant que la rencontre entre les manifestants et la ministre des outre-mer, Annick Girardin, a été assez tendue et qu’aucune décision n’a été officiellement prise, les propositions concernant l’emploi viennent de toute part. Et voici certaines d’entre elles.

 

— Les suggestions concernent notamment la durée légale d’une AFPR. Celle-ci devrait être augmentée à 600 h, si elle est de 400 h. Aujourd’hui, durant ces 400 h, une entreprise perçoit entre 5 à 8 euros par heure, tandis que le demandeur d’emploi bénéficie d’une indemnisation auprès de Pôle Emploi. Il faudrait par ailleurs accroître la durée de l’embauche obligatoire à la suite de l’AFPR de 18 mois, si elle est présentement de 12 mois.

 

— D’autre part, la situation de l’octroi de mer doit être clarifiée et une part de cette taxe doit être octroyée aux mairies pour que celles-ci puissent cofinancer les permis ainsi que toute autre formation.

Une prime exceptionnelle d’un montant de 150 euros devrait être attribuée aux demandeurs d’emploi qui acceptent de travailler à plus de 25 km de leur habitation. Cela sera probablement moins onéreux que le financement des Assedic durant une année.

 

— Des aides devraient également être offertes aux entreprises qui passent par les MRS pour engager de nouveaux employés. Aussi, un minimum d’ACI par commune devrait être établi avec l’obligation d’organiser un « jobdating » suivi d’une préparation pour les entretiens. En même temps, les employés des services de l’emploi et de l’économie solidaire des mairies devraient être généralisé sur toute l’île avec plus de moyens d’action. 

 

— Les propositions ne s’arrêtent pas à tout cela. Trois cars gratuits devraient être dédiés aux salariés, dont un effectuerait une desserte de Saint-Pierre à Saint-Denis, un autre de Saint-Pierre au Port et le troisième de Saint-Pierre à Saint-Paul. Un parking devrait en outre être implanté proche du point de départ des bus à Saint-Pierre.

 

— La prime de Contrat de Sécurisation professionnelle devrait être généralisée tandis que la création d’activité devrait être encouragée, entre autres par le changement de la formule de L’ARCE. À ce jour, l’ARCE équivaut à 45 % de la somme totale d’ARE payée à deux reprises. L’ARE devrait être attribué dans son intégralité au porteur de projet. Pour finir, la situation de l’intérim devrait changer.

  • Doss (1)
  • Nèrvé (1)
  • LOL (1)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
Continuer la lecture

Economie

Environ 1000 conteneurs dédouanés n’attendent qu’à être livrés à La Réunion

Miss Sentinelle

Publié

Cela fait plus d’une quinzaine de jours que le Grand Port Maritime est bloqué par les barrières installées par les Gilets jaunes. À cause de cette situation, La Réunion risque de souffrir d’une pénurie de produits de première nécessité.

La préfecture réunionnaise a en effet annoncé qu’une rupture de provision risque de toucher fortement La Réunion. Environ 1000 conteneurs dédouanés n’attendent qu’à être livrés. Ces derniers contiennent du blé destiné aux boulangeries, des produits frais qui ne pourraient plus l’être s’ils ne sont pas immédiatement accessibles. 

Certains des containers renferment également des médicaments et des équipements médicaux pour les établissements hospitaliers et les organismes dédiés aux personnes âgées. Le préfet lance un appel afin que les livraisons puissent être assurées. À cela s’ajoute l’inquiétude des entreprises qui constatent que la vie économique s’effondre. Bon nombre d’employés préfèrent ne pas aller au travail et les boutiques ferment leurs portes à midi, par peur des manifestants…

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 2 années par Papangue • 114 885

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 2 années par Joelle M. • 108 556

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 2 années par Papangue • 120 661

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 2 années par Miss Sentinelle • 239 004

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 3 années par Rudy Payet • 152 463

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 3 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 3 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending