Connecte-toi

Culture

« Le monde de Tys » : une BD péï qui veut défendre les océans

Fleur Postaire

Publié

  764 Compteur de vues de l'article

Et si la sensibilisation des enfants aux questions écologiques passait par une bande-dessinée ? C’est le pari que se sont lancé deux réunionnais avec la création de la BD « Le monde de Tys ».

Sensibles aux questions écologiques, Lionel Caro, le créateur et l’auteur, ainsi que Olivier Giraud, l’illustrateur, viennent de lancer la BD en pleine actualité du départ du bateau Ocean Clean Up pour nettoyer les océans et la loi votée sur les couverts et contenants en plastique. Ils souhaitent ainsi porter un message fort, qui, à terme, doit se concrétiser : celui d’une société zéro plastique jetable.

À mi-chemin entre les Schtroumpfs et Avatar, les akOatiens, personnages de la BD « Le Monde de Tys » ont pour vocation d’être les porte-parole de nos Océans pour sensibiliser petits et grands sur l’impact de l’Homme dans leur dégradation et son rôle à jouer pour leur protection.

Lionel Caro a réalisé un long travail de recherche et de documentation qui lui a permis de créer un nouvel univers, mêlé de réalité et de fantastique, et de s’en approprier les codes. Un univers onirique concrétisé et mis en relief par les dessins tout droit sortis de l’imaginaire d’Olivier Giraud. Cette aventure des akOatiens est donc le tremplin d’une histoire que le créateur espère longue, et dont les prochains pas aborderont la surpêche et la démographie humaine, à travers la rencontre de plusieurs animaux fantastiques. Le scénario du second tome est actuellement en cours de réflexion et sortira fin 2019. Mais d’ici là, le premier tome voyagera déjà en métropole et à Maurice, où il sera également disponible à la vente d’ici quelques jours.

En attendant, les prochaines séances de dédicaces auront lieu le 22 septembre à 15h à la FNAC EPICEA (Saint Pierre), le 29 septembre à 15h à la FNAC Le Port et le 13 octobre à 15h à la FNAC Saint-Benoît.

  • Piègue (1)
  • Totoche (1)
  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture

« Sodoma » : l’auteur a vécu en immersion à l’intérieur du Vatican

Super Payet Hoarau

Publié

C’est un livre, en forme de bombe littéraire, qui a secoué le microcosme de la société française et la communauté catholique. Sodoma est un livre qui dérange : pour cause ses vingt-quatre chapitres abordent sans détours la place considérable prise par les homosexuels au cœur de l’Église. Ou plutôt la place que les homosexuels occuperaient au sein de l’église. Car l’auteur, Frédéric Martel, a mené une vaste investigation de plus de quinze ans pour pondre son livre.

 

Il a interrogé 41 cardinaux, 52 évêques et plus de 200 prêtres, séminaristes et diplomates au cours de son enquête. Une de ses sources a même affirmé que 80% des prêtres du Vatican étaient homosexuels, une statistique que l’écrivain français ne peut confirmer. Bien entendu, le pavé a jeté un pavé dans la mare. Pour certains observateurs, dont des théologiens célèbres comme James Martin, la méthodologie employée par l’auteur doit être mise en doute.

 

La question est de savoir si la mayonnaise prendra à La Réunion, région où l’ancrage catholique est important, où l’église joue encore un rôle prépondérant. Comme dans les 20 pays dans lesquels l’ouvrage a été publié simultanément, le lectorat sera bien entendu divisé. Certains se forgeront des idées négatives pour la curie romaine et sur l’église en général. D’autres, rejetteront une approche clairement « militante » effectuée par l’auteur.

 

Crédit photo : Flickr

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Culture

Troisième édition de « Je lis un livre péi »

Nanie

Publié

par

Le troisième volet de « Je lis un livre péi » se tiendra dans les bibliothèques, médiathèques et librairies de La Réunion, le 27 avril 2019. Les lecteurs auront l’occasion de rencontrer les éditeurs ainsi que les auteurs. Ils pourront prendre part à des séances de dédicaces, mais aussi à des conférences et des animations, à l’initiative de La Réunion des Livres.

Bénéficiant du soutien du Département de La Réunion, de la Région Réunion et de la DAC de La Réunion, cette manifestation a pour objectif de valoriser et faire connaître les œuvres et la création littéraire de l’île. Pour cette édition 2019, l’événement ne se nomme plus « J’achète un livre péi », mais désormais « Je lis un livre péi ». D’une autre part, la réalisation des supports visuels, qui a auparavant été confiée Fabrice Urbatro, est laissée aux soins de Modeste Madoré. Voici une opportunité pour inciter tout le monde à lire.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Culture

Coup d’envoi du la Fête du court métrage le 13 mars 2019

Miss Sentinelle

Publié

Le coup d’envoi du deuxième volet de la Fête du court métrage a été donné à La Réunion. Il a en effet débuté le 13 mars 2019 et ne prendra fin que le 19 mars 2019. Préparée par l’association Cinékour, cette édition propose la projection gratuite d’un peu plus de 200 courts-métrages.

C’est l’opportunité pour les professionnels, mais aussi les amateurs, de découvrir le savoir-faire des Réunionnais dans le milieu cinématographique. Différents types de films seront présentés : pour les enfants, les adolescents, les adultes, mais également pour les adeptes d’action, de frisson ou de comédie.

Près de 140 projections seront effectuées dans un peu moins d’une vingtaine de villes de l’île. L’association Cinékour sera par ailleurs présente à la Cité des Arts pour rencontrer les participants. Des ateliers de découverte y seront en outre organisés. Cette édition s’achèvera par l’attribution du Prix Lycéen et du Prix du Public. En prime, les deux courts-métrages qui auront reçu une récompense seront diffusés lors de la clôture de l’événement.

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 1 année par Ando R • 75 965

Un tunnel pour relier La Réunion à Maurice ?

226 km séparent l’île Maurice et La Réunion. Les bousculades aériennes ne manquent pas entre ces îles voisines aussi bien...

Il y a 2 années par Papangue • 114 885

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 2 années par Joelle M. • 108 556

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 3 années par Papangue • 120 661

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 3 années par Miss Sentinelle • 239 004

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 3 années par Rudy Payet • 152 463

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 3 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 4 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending